Pour les 462.5 km de préparation,
Pour les 36 sorties tout seul,
Pour le froid, la neige, la pluie,
Pour les heures de glace sur les tendons,
Pour les centaines de tours de piste,
Pour le fidèle baladeur MP3,
Pour les Saucony Kinvara, les Skechers GoRun,
Pour la sueur, les efforts,
Pour les deux ans à attendre,
Pour les blessures, les doutes,
Pour le plaisir, l’adrénaline, l’endorphine,
Pour la douleur, la fatigue, les dents serrés,
Pour ceux qui y ont cru,
Pour ceux qui en sont,

image

meteoLe marathon, c’est comme un mariage. Deux semaines avant, on commence à regarder la météo. Une semaine avant, on la regarde tous les jours. Deux jours avant, on la regarde plusieurs fois par jour, comme si la regarder pouvait y changer quoi que ce soit…

Et pour le moment, on se dit : mieux vaut frais que chaud. Et vent fort de Nord Est, voyons le bon côté des choses, on l’aura pas dans le nez trop trop souvent a priori ! (bon, pas dans le dos non plus…)

DSC00032

Décoration des bouteilles pour les ravitaillements
(oui, le marathon de Sénart, ça fait pas rêver au niveau du paysage, mais on est bichonné comme des Kenyans)