Oui, défendons la tradition ! Assez de tous ces produits de substitution qui tentent de prendre la place de ce fleuron de la course à pied : la plâtrée de pâtes ! En cette période de marathons de printemps, on veut nous vendre du malto et autres belles boîtes de préparations glucidiques soit disant plus faciles à digérer. Halte là ! Une course sans plâtrée de pâtes n’est plus vraiment une course. Alors on nous dit “oui mais s’envoyer des assiettes de pâtes, cela peut donner des problèmes de digestion”. Et bien non, bien entraîné, le CAPiste peut s’envoyer ses assiettes de pâtes sans faiblir.

Fort de références solides en la matière (3ème au championnat de France de descente de Farfalles en 2008), Pasaprespas vous propose son plan d’entraînement à l’enfournement de pâtes :Lire la suite de