Ca faisait plus d’un an qu’elle me tentait cette course. Je l’avais découverte je ne sais plus comment, sur internet, via le site internet assez artisanal qui sent bon les courses de village conviviales comme je les aime. Et l’histoire d’une course, le poids d’un nom, ça me parle. Donc le Ventoux, probablement la plus dure ascension de France en vélo, en format semi marathon, fin Juillet dans la chaleur du Sud de la France, ça avait un charme un peu sado-masochiste qui n’est pas pour me déplaire.
Lire la suite de

Après avoir programmé un bon petit printemps très orienté trail, l’enchaînement petite grippe / sciatique a tout envoyé à la poubelle. On prévoyait généreusement 4 mois pour se faire son entraînement de trail maison, avec deux mois un peu au feeling qui devait culminer avec le trail de nuit Entre Chien et Loup, puis deux mois de préparation très précise pour s’envoyer la Pastourelle. Et même si on adore quand un plan se déroule sans accroc, il faut savoir s’adapter.

MAJ 21/05 : ajout de la S11
Lire la suite de

Rappel des épisodes précédents: dans un grand élan d’optimisme, le Captain CAP s’est inscrit pour la Pastourelle. Sa belle préparation sur 12 semaines s’est transformée en 6 semaines de sciatique/mal au cul, suivi de 6 semaines où l’optimisme a cédé sa place à une nouvelle émotion qu’on appellera: “mais pourquoi je me suis inscrit à cette course p….. ???”. Après une remise en charge progressive mais assez rapide en S7 (plat + vélo), S8 (vallonné + trail 1000D+) et S9 (vallonné + VTT + 25 bosses), la S10 arrive, le pic de la prépa “ramassée”, le test pour savoir si s’aligner est suicidaire ou si, sur un malentendu, ça pourrait passer.Lire la suite de