Vous l’aurez compris, derrière ce titre d’une rare originalité se cache la composition des entraînements actuels : deux tiers de course à pied en cadence, un tiers de vélo. Un équilibre qui semble convenir au coureur amateur auparavant frustré de voir passer devant lui des coureurs alors qu’il était lui même cantonné à la seule bicyclette. Frustration qui le conduisait souvent à cette remarque poétique dont le style sec et franc laissait transpirer toute sa colère intérieure :

Lire la suite de