Oui la Mud Day ou ces courses à obstacles, très peu pour moi. Je n’y vois pas d’intérêt, ni même de challenge mental, parce qu’on peut sortir du circuit facilement. Seule sa fierté en prend un coup. Non, j’aime bien le terrain naturel, les longues distances, la boue la vraie, être à 30 bornes de sa bagnole sans jus et se demander ce qu’on fout là. Ben j’ai été pas mal servi ! 

Lire la suite de

Après le trail hivernal du Sancy et une tentative avortée de revenir sur le trail Entre Chien et Loup (voiture en panne…), je continue ma remise progressive en charge, avec quelques courses comme carottes. Et comme cela faisait sûrement, oulà, au moins 2 ans que je n’avais pas couru avec Jérémy, le trail du Josas était donc l’occasion de refaire un peu de chemin ensemble et de prendre une course de manière un peu nouvelle.

Lire la suite de