Capteurs optiques : bras ou poignet ?

Polar OH1

Je ne voulais plus porter de ceinture cardio, donc j’ai regardé si la montre ou un capteur optique de bras pouvait faire l’affaire. Donc au menu, la comparaison entre le capteur d’une Garmin, le Scosche Rhythm 24 et le Polar OH1.

La ceinture est toujours considéré comme le moyen le plus fiable de mesurer son rythme cardiaque. Malgré la miniaturisation et le confort des dernières ceintures, ça bougeait un peu trop à mon goût (surtout si je portais un sac un peu chargé), et les performances n’étaient pas toujours au rendez-vous, surtout si la ceinture était vieille. Donc pourquoi ne pas tester les capteurs optiques, toutes les montres le proposent maintenant.

Capteur de la montre : le choix de secours

Le capteur optique des Garmin Fenix est le choix le plus pratique : rien à porter en plus, gêne minimale. Mais au niveau performance, c’est le choix le moins efficace. A allure modeste, si votre rythme cardiaque ne monte pas trop haut ni ne varie trop, j’ai constaté très peu de variation par rapport aux capteurs de bras, grosso modo c’est vraiment identique. Mais il suffit parfois d’un peu plus de chocs, une allure plus soutenue et donc de mouvement de la montre sur le poignet, et ça part en vrille. Idem si le serrage n’est pas idéal, il ne faut pas que ça soit trop lâche. Donc je garde cette solution pour le monitoring 24/7 du rythme cardiaque, et pour les sorties peinards si je n’ai pas mon capteur de bras.

Les +

  • Pas de surcoût
  • Moins de chance de l’oublier !
  • Fiabilité tout à fait correct pour des sorties peinardes

Les –

  • Fiabilité discutable dans certaines conditions
  • Utilise un peu de batterie de la montre

Scosche Rhythm 24

Le capteur de bras Scosche est nettement plus gros que le Polar, mais offre plus de fonctions : affichage du rythme cardiaque par zone grâce à ses leds, batterie de 24h, plus de capteurs intégrés. Il se connecte bien évidemment à votre montre (en bluetooth ou ANT+), mais peut aussi fonctionner en solo. Si un jour vous oubliez votre montre, ça permet d’enregistrer un minimum d’infos.

La fiabilité de la mesure du rythme cardiaque est supérieure à celle de la montre, mais j’ai quand même régulièrement un “pic” en début de sortie (voir sur l’image ci-dessous). Ça dure 3 à 5 minutes, avec un rythme cardiaque bien trop haut. Ça me rappelle les soucis de ma ceinture Suunto quand elle était un peu vieille. Donc ça fausse tout de même sensiblement les résultats sur une sortie courte.

En rouge, le capteur Scosche, en violet, le Polar

Autrement le capteur est facile à démarrer et arrêter, son bracelet interchangeable est pratique à utiliser et plus confortable qu’une ceinture (on l’oublie facilement) et la batterie est un gros plus. Les autres capteurs sont par contre peu utiles à mon niveau : je n’utilise pas le capteur de cadence (celui de la montre fait le taf), celui de distance n’est pas fiable (il sous estime énormément la distance). J’ai utilisé le capteur de fréquence de pédalage, mais j’ai des doutes sur sa fiabilité. Le mode HRV permet d’utiliser des applications de mesures de la variabilité du rythme cardiaque au repos, c’est un plus. L’appli mobile Scosche est assez limitée, on voit bien qu’il ne s’agit pas d’un spécialiste du sport.

Les +

  • La batterie
  • Confortable, on le sent pas
  • Mesure de variabilité du repos
  • Fiabilité assez bonne du rythme cardiaque
  • Quelques capteurs de plus

Les –

  • Rythme cardiaque souvent surévalué en début de sortie dans mon cas
  • Un peu plus cher et plus gros que la concurrence

Polar OH1

Le Polar OH1 est très compact, Bluetooth et ANT+ également, il peut aussi enregistrer en solo, mais avec un peu moins de fonctionnalités que le Scosche : moins de batterie (12h environ), pas d’affichage de la zone cardiaque, pas de mesure de la variabilité. D’un autre côté, il est encore plus confortable, et surtout, j’ai trouvé toutes ses mesures très fiables. Pas de pic à la con, c’est toujours conforme aux autres appareils et aux sensations. Est-ce plus fiable qu’une ceinture ? Je n’ai pas fait assez de tests pour conclure, mais en croisant les lectures en ligne, je vois peu de retours négatifs sur sa fiabilité, et mon capteur Suunto me donnait des résultats erronnés lorsque la ceinture vieillissait (oui oui, je le lavais pourtant régulièrement). N’ayant pas besoin non plus d’une fiabilité au battement près, à mon niveau j’en suis pleinement satisfait.

Le principal reproche que je peux lui faire est finalement le désavantage de sa qualité : il est tellement petit qu’il est difficile à démarrer / arrêter (faites le AVANT de mettre un vêtement par dessus !), et son chargeur est tellement petit qu’il est facile à perdre… Et si vous le portez sur le bras opposé à votre montre, il risque d’y avoir pas mal de micro-déconnexions. Mais autrement, cela reste mon capteur préféré pour toutes mes sorties !

Les +

  • Fiable
  • Petit et confortable
  • Batterie suffisante, rapide à recharger
  • Pas très cher

Les –

  • Tellement petit qu’il est difficile à manipuler
  • A porter sur le même bras que la montre, sinon ça déconnecte souvent

Conclusion

Au final, suis-je satisfait de ces capteurs optiques ? Oui, car j’ai trouvé un capteur très confortable et fiable (le Polar) et sa fiabilité est bien suffisante pour moi qui ne cherche pas une précision à la pulsation. Est-ce qu’une ceinture serait plus fiable ? Peut-être, mais ai-je besoin de cette précision ? Et mon expérience montrait qu’avec le temps, mes ceintures montraient aussi des signes de faiblesses. Donc si je ne fais pas confiance au capteur de la montre pour toutes mes sorties, j’ai mon capteur de bras + le secours de la montre au cas où. Pas de retour à une ceinture pour le moment !

2 commentaires

    1. Hey Nico 🙂
      Ant+ et BTLE, donc ça se couple grosso modo avec tout ce que tu veux ! Polar, Garmin, Suunto, Coros, etc… Et la connexion semble solide, ça marche à tous les coups. Il faut juste le porter sur le même bras que la montre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.