Je n’écris plus beaucoup, travail de bénévole oblige, mais je cours toujours pas mal (en fréquence hein, pas en vitesse), et je vais donc publier façon mini-roman. Il va y avoir du sang, des larmes, du suspense, des erreurs, du solo, du partage, des photos, bref, la vie quoi ! Donc premier tome du feuilleton printemps-été 2018 : bien utiliser sa tête.

Car oui le cerveau, ça peut servir en course à pied. Surtout si on a des articulations un peu fragiles (et plus 20 ans…), il faut savoir s’entraîner intelligemment. Ce que je peine un peu à faire, comme on peut à nouveau en témoigner.

Lire la suite de

Oui, souvenez vous, la semaine dernière, l’autour-compositeur-interprète exultait de sa semaine 10 si réussie. Fort de son expérience, il s’enorgueillait d’être moins con et d’avoir appris de ses erreurs des années précédentes en terme de récupération / protection de sa santé en période d’entraînement lourd. Mais la course étant assurément l’école de l’humilité, elle l’attendait au coin de la rue de la semaine 11 pour lui proposer une séance de rattrapage et lui latter la gueule.

Lire la suite de