En débutant mon blog suite à mon premier marathon, je revenais souvent sur l’importance de ma Garmin, compagnon indispensable de mon entraînement, moi le coureur solitaire. Depuis, beaucoup d’eau a passé sous les ponts, j’ai pu mieux tester mes limites, et en discutant avec d’autres coureurs, voir comment chacun exploitait les données de nos chers compagnons électroniques (au sens large). Et le constat est beaucoup plus nuancé. Allez, un petit coup de gueule !
Lire la suite de