Vous espériez vraiment la réponse si vite ? Il faut patienter un peu. Et surtout, donner votre avis. Sur quelle pilule avez-vous cliqué ? Et pourquoi ? (Oui OK, certains ont dû cliquer au hasard juste pour voir ce qu’il y a ensuite ! Y a pas de quoi être fier !).

Quelle pillule vais-je prendre ?

Pour inaugurer notre rubrique « Rétro », il fallait frapper fort. Déjà, pourquoi une rubrique « Rétro » ? Parce que Pasaprespas aime le cinéma, et que les récits linéaires, c’est souvent mou du genou. Et le coureur à pied n’aime pas être mou du genou. Raconter sa préparation du marathon, puis le marathon, puis l’après marathon, c’était trop facile, donc Pasaprespas a choisi une structure narrative en « 8 »: on démarre par l’évènement principal, à savoir le marathon, puis on oscille (harmonieusement, il va sans dire) entre les évènements qui ont conduit au marathon et les évènements qui suivent. Ne me demandez pas comment ça se passera après le second marathon (une structure en double 8 imbriqué ?), je n’en ai aucune idée.

Donc pour lancer cette rubrique retraçant l’odyssée du premier marathon, ainsi que la rubrique « Course », Pasaprespas va vous faire rêver, c’est de l’exotisme avec un grand E :

Lire la suite de

J’ai décidé de courir le marathon de Paris 2011 après être venu prendre des photos de l’édition 2010 à Vincennes. Ce ne sont pas les premiers coureurs qui m’ont convaincu, mais plutôt les derniers. Des gens déguisés, des gens qui le faisaient « à la cool » en discutant, des gens en surpoids, et la plupart terminaient. Pourquoi pas moi ? J’avais poussé à 20km déjà, et comme on m’avait dit « si tu fais 10, tu fais 20 », allez hop, appliquons la formule pour le marathon. J’ai tout de même attendu de voir comment je passais les deux « classiques » de l’automne après un été sans trop d’entraînement. 1:48 au 20km de Paris à fond (attention les yeux, 20 minutes d’amélioration après la balade de l’an passé, quel homme!), et 1:42 au Paris Versailles en mode « balade pour rigoler », et surtout, pas de douleurs aux jambes après ces courses. Allez ça y est t’es un homme mon gars, 79€ plus tard me voici inscrit au MDP 2011, autant attaquer gros, la capitale, 30 000 coureurs, et pas d’assurance remboursement, on est pas une fillette.

Lire la suite de