Avant, moi l’Auvergnat qui n’aime pas le froid et les hauteurs, je faisais surtout du plat et du bitume. Hérésie. Car quelques vêtements bien choisis et l’absence de reliefs réellement escarpés sur mes terres natales permettent de pleinement profiter d’un terrain de jeu magnfique. Et météo hélas (pour la planète) trop douce aidant, il est permis d’aller vers les sommets en ce début d’hiver.
Lire la suite de

Enfin l’infini… Vers 53km déjà, et au-delà. Oui Dimanche 6, c’était la dernière grosse course de l’année, où je devais dépasser mon plus gros kilométrage en course, à la maison en plus, et avec les copains. Autant dire, un final en apothéose, programmé de longue date (dès l’annonce de création de la course il y a un an en fait). Donc évidemment, ça fait un peu flipper quand même, mais c’est d’autant plus excitant !
Lire la suite de

Réveillé vers 5h du matin. Un petit déjeuner pas trop copieux, un gâteau énergétique, une compote. Dernière vérification du sac. De la météo. 50 minutes de route dans la montagne, sous un temps gris et assez frais. Mettre ses chaussures, vérifier le sac une dernière fois. 10 minutes. Pas d’échauffement. Le pied est tranquille. La tête plus dans le doute. 5 minutes. Cardio ok, GPS calé. On connaît le parcours. On a beaucoup bossé. Même avec 3 semaines finales de travers, les acquis sont encore là. 1 minute. On s’avance pour ne pas partir du fond comme la dernière fois. Je suis plus fort que l’année dernière. Prouvons le.
Lire la suite de