On inaugure aujourd’hui une nouvelle rubrique, afin de vous permettre à vous aussi, coureur débutant, de briller dans les discussions de spécialistes. Car oui, quand on débute, ben … on court quoi ! Comme un jeune chien fou, on zig zague dans tous les sens, on tire un peu la langue à la fin, on est content d’aller se dépenser sur les chemins. Mais maintenant que ma « majorité capiste » est atteinte (càd j’ai couru un marathon, je suis un homme quoi !), fini l’insouciance de la jeunesse, je dois commencer à être un peu plus structuré dans mes progrès. Et cela implique donc de savoir parler comme un vrai, comme un tatoué.Lire la suite de

Cette semaine, on attaque le Mercredi par un entraînement qui fait du bien. C’est normal me direz vous, après un séjour de quatre jours à la montagne (attention, à 850m d’altitude quand même, le mal des montagnes n’est pas loin !). Il s’agissait surtout de faire une sortie « à la cool ». Il faut dire que j’avais même envisagé de laisser tomber cette sortie, les petites tensions aux genoux et une bonne fainéantise m’ayant presque convaincu que le repos était plus indiqué. Mais il fait beau merde, et pas très chaud, le temps idéal pour gambader. On s’y jette donc à 19h20, à la fraîche.

Lire la suite de

Le choix des chaussures pour un coureur à pied est important. Mon parcours dans le domaine est assez classique. On commence bien sûr avec un peu n’importe quoi, des vieilles Nike Air JeSaisPlusTropQuoi, à l’amortissement douteux (surtout après quelques années…). Bilan, des douleurs aux genoux lors de mes premières semaines de découverte de la course à pied, il y a presque trois ans.

Lire la suite de

Hier, premier entraînement « au seuil » un minimum sérieux. Il faut dire que jusqu’ici, mes méthodes d’entraînement étaient … artisanales. La plupart du temps, je courais en endurance, càd à un rythme tranquille, en discutant. Les variations se faisaient à la mode « maternelle » : « allez, le premier arrivé à la sortie du parc ! ». Reste que cela fonctionne quand on débute je pense, c’est ludique et sans contrainte. En variant les compagnons de course et les terrains, on varie également les vitesses. Oui, en course à pied, la polygamie est une bonne chose ! Bref, ça mène de quelqu’un pour qui courir 45 minutes était un gros effort à s’aligner sur le marathon de Paris.

Lire la suite de

Inauguration d’une autre rubrique de Pasaprespas aujourd’hui, à savoir la rubrique Geek Sportif. Car oui, on peut être geek sans pour autant ressembler à ça. Non, on peut à la fois aimer aller courir dans la forêt, avec le bruit des petits zozios tout autour de nous, tout en étant bardés de fils et autres appareils électroniques, de la ceinture de notre cardio à notre baladeur MP3 en passant par notre montre GPS. Sans parler de nos cuissards de contention, de nos Asics Gel dernier cri ou de notre veste technique Gore qui laisse tout passer dans un sens et rien dans l’autre (attention de la mettre dans le bon sens !)

Lire la suite de