Oui, c’est un peu tard pour un bilan. Qu’à cela ne tienne, on fait ce qu’on veut sur Pasaprèspas.

Donc 2012. Bonne ou mauvaise année ? Déjà, on va arrêter avec ce manichéisme, ce n’est jamais si simple. Il y a du bon et du moins bon.

Lire la suite de

Il y a un an, le petit monde de la course à pied découvrait un nouveau super héros lors de sa grande messe annuelle, le marathon de Paris. Sorti de nulle part, le Captain Course à Pied (ou Cap10Cap pour les intimes et les geeks) déferlait sur les avenues de Paris telle une tornade (enfin, telle une petite brise). Vous avez pu suivre ses aventures trépidantes sur Pasaprespas depuis, et le Captain CAP est heureux de vous offrir aujourd’hui, à vous ses plus grands fans, une magnifique rétrospective de sa première année sur le net. Et en plus c’est entièrement gratuit ! Si ça c’est pas un merveilleux cadeau…Lire la suite de

Pour inaugurer notre rubrique « Rétro », il fallait frapper fort. Déjà, pourquoi une rubrique « Rétro » ? Parce que Pasaprespas aime le cinéma, et que les récits linéaires, c’est souvent mou du genou. Et le coureur à pied n’aime pas être mou du genou. Raconter sa préparation du marathon, puis le marathon, puis l’après marathon, c’était trop facile, donc Pasaprespas a choisi une structure narrative en « 8 »: on démarre par l’évènement principal, à savoir le marathon, puis on oscille (harmonieusement, il va sans dire) entre les évènements qui ont conduit au marathon et les évènements qui suivent. Ne me demandez pas comment ça se passera après le second marathon (une structure en double 8 imbriqué ?), je n’en ai aucune idée.

Donc pour lancer cette rubrique retraçant l’odyssée du premier marathon, ainsi que la rubrique « Course », Pasaprespas va vous faire rêver, c’est de l’exotisme avec un grand E :

Lire la suite de