Oui, j’ai inversé, parce qu’avec « Guerre et Paix » comme titre, faut assurer derrière. Et il y a une certaine logique à cet ordre. Cet article est en quelque sorte la réponse à la fameuse question « pourquoi je cours ». Il en a fallut du temps pour l’écrire. D’ailleurs je dois bien avoir deux ou trois brouillons d’articles avec ce titre. Mais là, c’est bon, je le tiens !

Lire la suite de

Oui, souvenez vous, la semaine dernière, l’autour-compositeur-interprète exultait de sa semaine 10 si réussie. Fort de son expérience, il s’enorgueillait d’être moins con et d’avoir appris de ses erreurs des années précédentes en terme de récupération / protection de sa santé en période d’entraînement lourd. Mais la course étant assurément l’école de l’humilité, elle l’attendait au coin de la rue de la semaine 11 pour lui proposer une séance de rattrapage et lui latter la gueule.

Lire la suite de