Après avoir tenté l’expérience de la course de côte sur bitume, la seconde étape d’un été très chargé vient de se terminer à Grenoble. Alors le duo kilomètre vertical / 40km s’est il bien passé ? Votre coureur favori s’est il détruit les tendons comme à son habitude ? Cliquez pour le découvrir, avec pour débuter une mise en bouche, le kilomètre vertical dans ta face !

Lire la suite de

Ca faisait plus d’un an qu’elle me tentait cette course. Je l’avais découverte je ne sais plus comment, sur internet, via le site internet assez artisanal qui sent bon les courses de village conviviales comme je les aime. Et l’histoire d’une course, le poids d’un nom, ça me parle. Donc le Ventoux, probablement la plus dure ascension de France en vélo, en format semi marathon, fin Juillet dans la chaleur du Sud de la France, ça avait un charme un peu sado-masochiste qui n’est pas pour me déplaire.
Lire la suite de

Réveillé vers 5h du matin. Un petit déjeuner pas trop copieux, un gâteau énergétique, une compote. Dernière vérification du sac. De la météo. 50 minutes de route dans la montagne, sous un temps gris et assez frais. Mettre ses chaussures, vérifier le sac une dernière fois. 10 minutes. Pas d’échauffement. Le pied est tranquille. La tête plus dans le doute. 5 minutes. Cardio ok, GPS calé. On connaît le parcours. On a beaucoup bossé. Même avec 3 semaines finales de travers, les acquis sont encore là. 1 minute. On s’avance pour ne pas partir du fond comme la dernière fois. Je suis plus fort que l’année dernière. Prouvons le.
Lire la suite de

Ah, une course bitume ! Ça faisait longtemps ! Si on ne compte pas le relais des Foulées du Cézallier (un peu trail quand même), ça faisait… ouch… plus d’un an ! Mais l’appel d’un week end sympa dans la belle ville ensoleillée de Rouen en compagnie agréable ne se refuse pas. Surtout que c’est aussi pour la bonne cause (enfin… pour le prestige de Red Bull un peu également). Allez c’est parti !
Lire la suite de

Quoi de mieux pour commencer la « saison » (oui, on est comme les sportifs professionnels, c’est la trêve en été, et ensuite la reprise) qu’une petite course ? Ça permet toujours de se situer, de voir si les kilos pris pendant les vacances pèsent plus lourds que ceux de l’année précédente, si les quelques sorties qu’on a réussit à faire ont permis de garder un peu de vitesse, si les autres ont plus ou moins glandés, et surtout, ça remet dans l’ambiance. C’est donc au « Chamonix local » que Jaife nous donne rendez vous dès le 31 Août pour un petit semi en mode trail : le Cul d’Enfer. Rien que le nom, avouez, vous avez envie de cliquer non ? Allez… Si si. Cliquez.

Lire la suite de