Test Karkoa Smartbag 40 V2 : encore mieux ?

Dire que le SmartBag 40 est un élément important de mes accessoires de course est un euphémisme. Comme je « commute » beaucoup et profite des pauses déjeuner pour intégrer mon entraînement à mon planning, le SmartBag première édition a très souvent été sur mon dos. Son successeur vient d’arriver, réussit-il à encore améliorer le concept du « sac vestiaire » ?

Le concept

Revenons déjà à la raison d’être de ce sac : ce n’est pas un sac pour courir ou faire du sport, mais pour transporter tout le matériel de sport et faciliter son utilisation. Un vestiaire ambulant si vous préférez. Le sac intègre donc :

  • une poche à chaussure dédiée sur le bas
  • un sac à linge sale étanche fixé à l’intérieur du sac, ainsi qu’un sac pour les accessoires de toilette
  • un compartiment isotherme pour une bouteille (1.5L si vous n’embarquez pas des chaussures trop volumineuses)
  • une grande poche vertical sur l’arrière du sac avec élastique, pour tenir une chemise, un pantalon, ou encore un PC portable ou une raquette

Pour tous les détails sur le test du premier modèle, je vous invite à lire mon test complet. Pour la faire courte, le sac est très pratique car il associe deux qualités essentielles : il y a plein de petites idées très pratiques (le sac à linge sale fixé sur un anneau, le filet pour retenir le contenu, la poche à chaussure séparée mais qui peut être escamotée pour profiter de toute la hauteur, etc…), et la qualité de fabrication ainsi que le confort sont au rendez-vous. On prend vite ses habitudes avec ce genre de sac, et se changer, re-changer, re-re-changer permet de bénéficier de tous ces détails. Les affaires se trouvent facilement, se rangent facilement, le sale n’est pas mélangé avec le propre, et le confort du sac est un vrai plus quand on le porte régulièrement dans le métro, ou sur un vélo.

La version 2018

Le modèle 2018 partage toutes ces caractéristiques, et ajoute des améliorations. Donc au menu :

  • le design a été revu, le sac a un look plus à la mode, moins arrondi, en 6 couleurs dès le départ. J’ai pris la couleur bleu car je vais l’utiliser souvent sur le vélo, donc je préfère être bien vu. Le look est validé par ma femme, c’est pour dire !
  • il y a plus de poches, ce qui est une évolution vraiment bienvenue. La version 1 du sac proposait une poche zippée sur le haut, et deux filets à l’intérieur de la poche principal. C’est parfois un peu léger quand on a beaucoup de petits accessoires : portefeuille, montre, ceinture cardio, clés, casque, appareil photo, etc… etc… Certains sont plus fragiles que d’autres, donc on ne peut pas tout fourrer en vrac si facilement : clés + smartphone, ouille.
    La version 2 propose plus de solutions : la grande poche arrière possède deux poches zippés adaptées à tout ce qui est assez plat, et une grande poche est cachée sur le bas du dos, sur toute la largeur. On peut l’atteindre en aveugle sans quitter le sac, et ainsi saisir ses clés, une carte de transport, etc… C’est vraiment bienvenue pour une utilisation dans les transports ! Et c’est une poche plus sécurisée que celle du haut du sac, toujours présente et plus visible.
  • La poche arrière à « chemise » est beaucoup plus structurée : outre l’élastique pour la chemise, on trouve une séparation pour glisser un PC portable (utilisation que je faisais déjà de cette poche sur la V1), ainsi que les deux poches zippés citées ci-dessus. C’est à nouveau un détail, mais ça permet de mieux séparer les accessoires. La fermeture éclair peut aussi être verrouillée avec un cadenas.
  • La poche à chaussure possède maintenant une doublure toute simple en matière semblable à celle de la poche à linge sale. Cela évite de dégueulasser l’intérieur du sac, et facilite grandement le nettoyage : il suffit de la tirer vers l’extérieur du sac et de lui passer un coup d’éponge. Pas sûr que cela remplace le bon vieux sac plastique vu les kilos de boue que j’arrive à ramasser l’hiver, mais c’est à nouveau une bonne idée.
  • Autre petit détail, les sangles de bretelles sont plus courtes, et l’attache est cachée par un tissu. Les sangles sont tenues par un élastique, cela évite qu’elles pendent de manière peu esthétique comme souvent avec un sac à dos. L’attache de la poche à linge sale est au bout d’une petite sangle maintenant. Ajoutons aussi que les fermetures éclair sont un peu plus souples. A force d’ouvrir et fermer la V1, j’ai bien remarqué la différence. Le logo Karkoa est maintenant sur une petite sangle, ce qui permet d’accrocher une lumière de vélo (et aussi d’aérer un peu la poche à chaussure via deux trous cachés derrière, visiblement). Les détails je vous dis, les détails…

Bilan

Au final, on constate bien qu’il y a eu un travail sérieux d’effectué sur cette V2, et pas seulement un ravalement de façade. A 89€ le sac garde le même prix, ce qui le positionne dans un segment assez premium, mais qui se justifie par le soin apporté à la conception et par la qualité des matériaux. Le sac est léger, toujours aussi confortable à porter. On peut lui ajouter une capote de pluie en option (9€) pour les grosses averses. Au niveau des reproches à lui adresser, il faudrait qu’il soit un peu plus plat sur le bas, il a parfois un peu de mal à tenir debout, selon ce que vous mettez dedans (puisqu’on a décidé d’entrer dans les détails). Mais autrement, tous les autres détails et idées de conception se révèlent toujours aussi agréables à utiliser. C’est un compagnon d’entraînement ou même de voyage (il est compatible cabine d’avion) extrêmement pratique. Fortement conseillé !

En vidéo

Karkoa Smart Bag 40

89€
8.9

Performance et fonctionnalités

9.5/10

Qualité de fabrication

9.0/10

Confort et ergonomie

9.0/10

Look

9.0/10

Rapport qualité/prix

8.0/10

Pros

  • Qualité de fabrication
  • Poche à chaussures / poche à linge sale
  • Confortable à porter
  • Beaucoup de petits détails utiles
  • Look sympa et tendance

Cons

  • Tient moins bien debout
  • Prix premium
  • Protection contre la pluie en supplément

4 commentaires

  1. Merci pour ce test très clair !
    Petite question : quid de l’encombrement versus la V1 ? J’ai l’impression sur les photos / vidéos que des progrès ont été faits sur ce point : est-ce le cas ? Ou l’ecart avec le 25 est toujours aussi prononcé ?
    Merci !

  2. Merci pour ce test très complet !
    Petite question cependant : quid de l’encombrement de cette version par rapport à la V1 ? D’après les vidéos / photos, il paraît que des progrès ont été faits, non ?
    Ou bien la différence avec la version 25L est toujours aussi grande (comme le montrait comparatif photo que vous aviez réalisé) ?
    Merci !

    1. Le sac est légèrement moins volumineux que la V1. Ça reste assez grand par rapport au 25L cela dit. La différence est minime, 2l sur l’intérieur du sac. J’ai encore la V1, je peux faire des photos comparatives si vous voulez.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.