[Test] Veste Eider Target Knit 2.0

Pour un coureur qui cherche à diversifier son activité, avoir du matériel polyvalent est un gros avantage. Cette semaine, un test de veste de la marque française Eider, la Target Knit 2.0. Une veste imperméable pour les conditions difficiles, que j’ai pu mettre à l’épreuve sur différentes activités. Verdict ?

Sur le papier

Equipée d’une membrane Gore Tex, la veste est légère mais pas autant que les poids plume de la catégorie (290gr en taille M). Il faut dire que les chiffres annoncent la couleur : une résistance à l’eau de 28 000 Schmerber en étanchéité, c’est très élevé ! Rappelons que les vestes étanches obligatoires pour un ultra trail type UTMB doivent avoir une étanchéité minimum de 10 000 Schmerber. Une simple pluie correspond à environ 2000 Schmerber, mais c’est surtout la pression des mouvements sur le tissu ou des sacs qui oblige à monter à 10 000 voir au dessus. L’étanchéité est une chose, mais la respirabilité en est une autre. On peut tout à faire porter une toile ciré qui aura une énorme résistance à l’eau mais qui ne respirera pas du tout. Ici, la respirabilité est indiquée inférieure à 3 en RET (soit en Pa*m²/W). Tout ce qui est inférieur à 6 est considérer comme très respirant, c’est donc bien adapté à la pratique du sport. Difficile de comparer à mon autre veste qui utilise plutôt l’autre unité, à savoir le gr/m2/24hr et qui est donnée pour 20 000 Schmerber / 20 000gr/m2/24hr, ce qui est déjà assez élevé. Toujours est-il qu’on se trouve ici en présence d’une veste qui annonce la couleur : on ne passe pas !

thoushallnotpass

Sur le terrain

Sur le terrain, la protection est bien sûr au rendez vous : le vent et la pluie ne passent pas. Avec mon tendon d’Achille blessé depuis le printemps, j’ai profité de mon entraînement plus variée pour mettre la Knit à toutes les sauces : vélo, randonnée en montagne, et même trottinette (qui fait bien transpirer !), en attendant le retour du trail. Sa grande résistance à la pluie est très appréciable : faire du vélo avec un sac à dos un peu lourd est un challenge pour les vestes, du fait de la pression des bretelles sur le tissu. Ici, jamais de souci à ce niveau, on peut prendre la marée pendant un bon moment. La respirabilité est correcte, mais comme toutes les vestes étanches, un peu limitée, soyons honnête : l’eau ne rentrera pas, mais le petit effet sauna est bien là dès que vous passez en mode « sport », surtout pour quelqu’un comme moi qui est un vrai challenge pour une veste. Soyons clair, dans la case « client difficile » chez les fabricants de veste étanche, il y a ma photo : je monte vite en température et transpire pas mal. La veste n’a pas d’aération dans le dos qui plus est, donc il faut adapter son effort en cas de conditions difficiles pour éviter la surchauffe. Mais comme toujours, il vaut bien être au chaud dans sa sueur, que trempé de pluie glacée…

Veste Eider Target Knit 2.0Quelques points pourraient également être améliorés à mon avis : la poche pectorale est grande, et permet de maintenir son contenu bien en place, mais elle se montre moins polyvalente qu’une poche dans le dos. Cette dernière a ma préférence, car elle permet souvent de replier la veste sur elle même pour la compacter au maximum dans un sac, et surtout de garder mes lunettes s’il se met à pleuvoir fort. Mais pour des clés ou tout autre contenu un peu lourd, la poche pectorale est intéressante. Surtout qu’elle est complément isolée de l’intérieur de la veste, donc pas de risque de retrouver votre téléphone trempé par la sueur, même si l’humidité finit par rentrer. Autre point qui pourrait déranger certains, l’absence de tout réglage sur la capuche. En randonnée, cela ne pose pas vraiment de problème, mais en courant ou en vélo, une capuche mal ajustée qui tombe sur les yeux ou glisse, c’est vite une petite galère. Ici, la solution choisie est de la maintenir plutôt serrée, elle n’est pas de type large, et un élastique la maintient en place. Si le serrage convient bien à votre morphologie, c’est gagné. Sinon… Dans mon cas je n’ai pas eu de souci particulier avec, mais il faudrait voir sur la durée et surtout en course à rythme un peu soutenu. Le test sera donc mis à jour sur la durée, comme souvent sur PAP.

D’un autre côté, les choix cités ci-dessus permettent de s’assurer une protection maximale. Pas d’aération dans le dos, pas de trous pour un réglage de la capuche, une poche étanche et qui est séparée de l’intérieur de la veste, cela permet d’éviter toute intrusion d’eau (Gandalf power). La qualité de fabrication est au rendez-vous, les fermetures éclair sont bien sûr étanches, la finition est bonne. La veste respire la qualité, avec les détails classiques, comme la grande poche pectorale (qui permet de glisser un grand téléphone, probablement jusqu’à 6 pouces, mon G4 y tient sans souci), les passe-pouces, les tirettes pour les fermetures (très utiles avec des gants !) et un format tout de même très compactable (elle est toujours dans un de mes sacs, pliée dans un coin). Le tissu utilisé est agréable au toucher, la veste reste légère et confortable à porter. Le tissu fait relativement costaud, on n’a pas l’impression de porter une veste en papier à cigarette. Eider n’a pas choisi la surenchère en terme de look : on voit beaucoup de vestes fluo ou au look plus agressif. Ici la sobriété est au rendez-vous, avec un look bi-couleur vraiment sympa : noir sur le haut et les manches, gris chinée pour le reste. On trouve aussi une toute petite touche de couleur sur les tirettes des fermetures éclairs, et une coupe assez près du corps mais sans empêcher les mouvements. Discrète et de bon goût donc, même si quelques éléments réfléchissants en plus n’auraient pas été de refus.

Au final, la veste répondra bien à un besoin de protection maximale dans un format léger. Si vous cherchez une veste polyvalente qui vous servira aussi bien en trail, course, randonnée ou vélo dès que la météo se montre difficile, la Knit 2.0 saura vous garder au chaud, avec un look sobre et sympa. Eider la liste d’ailleurs autant comme une veste de randonnée et d’activité sportive nature que de trail pur. Ceux qui recherchent plutôt une veste ultra-légère et qui veulent continuer à courir très vite même sous la pluie devraient plutôt se tourner vers des vestes moins protectrices mais un peu plus respirantes. En terme de prix, Eider est dans la moyenne des vestes Gore Tex, càd entre 150 et 200€ selon la boutique choisie.

Conseillée pour…

  • Les traileurs à la recherche d’une protection maximale
  • Les sportifs cherchant une veste polyvalente (vélo, rando, etc…)
  • Les fans de look sobre

Pas vraiment pour…

  • Les coureurs à la recherche d’une veste ultra-légère et très respirante
  • Les fans de couleurs fluos

Eider Target Knit 2.0

Eider Target Knit 2.0
8.1

Performance et fonctionnalités

8/10

    Qualité de fabrication

    9/10

      Confort et ergonomie

      8/10

        Look

        8/10

          Rapport qualité/prix

          8/10

            Pros

            • Protection maximale pluie/vent
            • Look sobre et de bon goût
            • Qualité de fabrication
            • Polyvalente
            • Conception française

            Cons

            • Respirabilité limitée
            • Capuche non ajustable
            • Manque d'éléments réfléchissants

            4 commentaires » Ecrire un commentaire

              • 290gr en taille M très précisément. Donc sûrement pas un poids plume, mais ça reste facile à transporter.

                Et Eider a MAJ son site en effet, il faudra que je retrouve mes petits !

                  • Comme je dis dans l’article, c’est quand même de la grosse protection (28000). Et la respirabilité est sûrement moins bonne qu’une veste à 10000 ou 15000. Surtout sans aucune aération ! (sur mon autre veste, j’ai une fente dans le dos, des petits trous sous les aisselles). Il faudrait que je la pèse, mais on doit être vers 200gr, ce qui est un poids plus classique pour un ultra où il faut trouver le meilleur compromis. Je pense garder la Eider pour vélo / conditions vraiment difficiles / entraînement cool, et plutôt utiliser l’autre sur les courses pour gagner un peu en poids / respirabilité. Mais ce n’est que mon avis bien sûr.

            Laisser un commentaire

            Les champs obligatoires sont marqués d'une *.