Préparation Pastourelle, S8 : bof

Pas vraiment satisfait de ma semaine 8. Je sais, c’est une semaine plus light pour éviter d’enchaîner comme un bourrin, mais quand même.

Initialement, je ne prévoyais quasiment que du vélo. Je ne sais même pas pourquoi d’ailleurs, on peut faire plus léger tout en continuant à courir. Mais toujours est-il que j’ai débuté la semaine avec une double sortie le mardi : le matin 1h07 dans la forêt de Rambouillet (je voulais faire plus, mais franchement je me suis pelé comme rarement…), puis on remplace le métro par du vélo le soir, ça ajoute 35′.

Le mardi, rebelote, en sens inverse, vélo pour aller à la gare. Mais ça ne fait que 35′ cette affaire. Le jeudi, on réitère, 35′ pour aller à la gare, mais on ajoute 25′ pour rejoindre le bureau par la forêt plutôt que de changer de train. Plus respectable donc. Le vendredi, on remet enfin de la course à pied avec un maison – gare en 55′, un peu vite pour une sortie à jeun, mais y avait de l’envie.

Le samedi, un joli bordel avec une journée bien chargée, où le plan « bi », vélo pour aller chercher un truc à D4 + course à Vincennes, prend du plomb dans l’aile. Trop d’attente chez D4 pour presque rien. Donc un petit 35′ cumulé aller-retour en vélo, puis on se change vite (enfin… chui pas un triathlète pour un sou moi !) pour aller courir à Vincennes. Un aller-retour au château, avec une belle accélération pour suivre deux vélos sur 600m, puis retour au sommet de la butte pour enchaîner quelques montées / descentes, du sec et du progressif. Mais pressé par le temps, je dois rentrer. Ca ne fait qu’une heure et 11km, mais avec un rythme correct et du travail un minimum qualitatif.

Bilan

  • 5h46 en 8 sorties
  • 3h50 de vélo, 1h56 de course
  • un petit 215m de D+ course, c’est clairement une semaine de repos…
  • 9′ en zone cardiaque 4+5, 1h18 en zone 3, idem
  • mais aucun bobo, sommeil correct

Préparation pastourelle 2016 S8

Ressenti

Le total n’est pas déshonorant, mais en mettant autant de vélo, faire au moins 6 à 7h aurait semblé plus logique. Avec un Dimanche bloqué à cause d’une communion, il a fallu s’adapter au mieux, et toujours essayer de s’entraîner sans prendre tout son temps libre pour le sport. D’un autre côté, l’année dernière j’avais abusé, et ça ne s’était pas aussi bien terminé que prévu. Donc il vaut peut-être mieux ronger son frein et arriver bien frais pour les 2 dernières grosses semaines de préparation. Les autres facteurs ayant rendu la semaine un peu décevante sont le poids en légère baisse, mais toujours trop haut à mon goût et l’annulation des aller-retours « j’amène mon fiston en vacances chez ses grands parents » en S9, qui auraient permis de se taper du VRAI D+ en Auvergne.

Le déficit en D+ est clairement ce qui frustre (on ne va pas dire « inquiète », ça reste de la course à pied…). L’année dernière j’avais réussi à caser 5 semaines à plus de 1000m de D+ course. Cette année… ouch, pas encore une ! La S9 ne permettra sûrement pas de se taper 2000m de grimpette, mais on va faire au mieux avec le nouvel emploi du temps. Et il y a aussi l’impact du changement de mode d’entraînement par rapport aux années précédentes : j’ai purement et simplement supprimé toutes les séances d’escaliers. C’était un bon moyen d’ajouter du D+, mais aussi et peut-être un bon moyen de s’attaquer les genoux, et sans travailler la descente comme il faut… Comme le genou est LE point d’interrogation de la course, c’est un mal pour un bien j’espère ! Mais toujours est-il que le volume de D+ sera nettement moindre que l’année dernière. Est-ce vraiment un problème ? On le saura surtout le 21 mai.

Bref, au moment d’attaquer la S9, je suis légèrement agacé. Voir même un peu frustré. Limite énervé. Essayons déjà de faire une semaine qualitative et quantitative, malgré l’absence de sorties montagnardes (rahhhh ma sortie Chaîne des Puys bordel !). Puis de faire une vraie belle S10, à l’inverse de l’année dernière. Non pas que ça rattrapera le manque de travail de dénivelé depuis quelques mois, mais ça permettra déjà de se sentir un peu plus à l’aise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *