[Test] Sac Karkoa Smartbag 25

Le sac Karkoa Smartbag 25, c’est le petit frère du sac de 40 litres testé ici même il y a quelques mois. Ce sac destiné à transporter vos affaires de course et de sport en général est-il intéressant ? La réponse ci dessous :

Présentation

C’est facile, il s’agit une version plus petite du premier sac de la marque française : exit la poche arrière sur toute la hauteur, plus de poche isotherme pour une grande bouteille non plus, mais autrement, on garde les mêmes caractéristiques :

  • poche à chaussures sur le bas
  • sac à linge sale facile à manipuler sur le haut
  • sachet plastique pour son shampoing, brosse à dents (plus grand que la première version du 45l)
  • divers petits rangements

Vous pourrez comparer les deux sacs visuellement sur les photos ci-dessous, et voir le test complet du Smartbag 40 ici même.

A l’usage

Après avoir trimbalé le sac de nombreuses fois dans les transports pour mes petits entraînements du midi, j’ai pu me faire une bonne idée de ses forces et limites. La qualité de fabrication est toujours au rendez vous, ce n’est pas un sac fait en toile basique. Les petits détails de qualité sont toujours là, le filet qui empêche le contenu de la poche principal de tomber, le sac à linge sale, la séparation amovible avec la poche à chaussures, les matériaux de qualité, le comfort, etc… L’aspect esthétique a été un peu amélioré, je trouve le sac plus joli que son grand frère. Il est bien sûr bien plus passe partout, son encombrement bien plus raisonnable permet de le prendre dans les transports en commun sans trop se soucier de qui est derrière soi. Pour un simple entraînement, il suffit largement, là où son grand frère était tout de même souvent trop volumineux. D’un autre côté, en cas d’entraînement hivernal avec pas mal de couches, son volume peut être un peu juste : à l’aller ça rentre souvent, au retour avec du linge sale négligemment lancé dans le sac à linge sale (oui, vous pliez votre linge sale vous ?), ça a parfois du mal à rentrer. Et il n’y a plus la polyvalence du 45 litres, pas de raquettes de tennis glissé à l’intérieur, ni chemise bien repassée ou ordinateur portable. Voici un exemple de contenu le remplissant bien :

  • une paire de running (on peut aller jusqu’à du 46 tranquillement)
  • un collant / corsaire, avec un caleçon de course + paire de chaussettes
  • un t-shirt manches longues
  • une veste d’hiver softshell un peu épaisse
  • un bonnet, des gants, un buff
  • une serviette compacte
  • une montre avec sa ceinture cardio
  • une ou deux barres de céréales, un ou deux gels

Bref, de quoi faire tout de même, il faut juste faire attention en remettant les affaires sales après utilisation. La vidéo ci-dessous vous montrera qu’on rentre tout cela sans aucun souci.

Ce sac s’adresse donc à ceux qui veulent un accessoire de qualité à encombrement très raisonnable. A 70€, il n’est évidement pas donné, mais la qualité de l’ensemble justifie le prix un peu premium. Les petits détails rendent la vie plus facile (comme le sac à linge sale accroché à un anneau en haut du sac, une fois utilisé, difficile de s’en passer), donc pour ceux qui comme moi s’entraînent souvent le midi au travail, c’est un comfort tout à fait appréciable. Conseillé !

Photos

Quelques photos, notamment côte à côte avec le Smartbag 40 :

La démo en conditions réelles

Un petit exemple de préparation du sac avec mon nouvel assistant (et oui, on a les moyens sur PAP !) :

Karkoa Smartbag 25

69
Karkoa Smartbag 25
8.5

Performance et fonctionnalités

9/10

    Qualité de fabrication

    9/10

      Confort et ergonomie

      9/10

        Look

        8/10

          Rapport qualité/prix

          8/10

            Pros

            • Qualité de fabrication
            • Détails très pratiques
            • Encombrement raisonnable
            • Français !

            Cons

            • Volume pouvant être limitant
            • Tarif plutôt haut de gamme

            2 commentaires » Ecrire un commentaire

            1. Sympa la démo, mais faudrait penser à briefer le « nouvel assistant » car cela va te coûter l’oscar tous ces bruits intempestifs… On le sent moins investi que son réalisateur sur le tournage…

            Laisser un commentaire

            Les champs obligatoires sont marqués d'une *.