C’est officiel, demain je deviens un Master. Ca me rappelle une histoire que me racontait mon grand père. Il la tenait lui même de son arrière grand père, qui la tenait d’on ne sait plus qui, dans les montagnes. J’avais bien aimé la philosophie et l’esprit.

Lire la suite de

Avant, moi l’Auvergnat qui n’aime pas le froid et les hauteurs, je faisais surtout du plat et du bitume. Hérésie. Car quelques vêtements bien choisis et l’absence de reliefs réellement escarpés sur mes terres natales permettent de pleinement profiter d’un terrain de jeu magnfique. Et météo hélas (pour la planète) trop douce aidant, il est permis d’aller vers les sommets en ce début d’hiver.
Lire la suite de

Enfin un mois qui ressemble à quelque chose ! C’est une espèce de tradition depuis quelques années en fait, l’automne est souvent la période pourrie de l’année. En 2015, c’était assez flagrant : depuis septembre, c’était un peu la misère. Heureusement, l’année se termine plus correctement. Rien de faramineux, mais on retrouve à la fois un peu de volume, et surtout du plaisir. C’est déjà pas mal !

Lire la suite de