A toi, le sale gosse

A toi, le sale gosse qui faisais de l’athlétisme Jeudi soir dernier sur la piste où je vais m’entraîner,

Toi le sale gosse qui fais semblant de faire du sport,
Toi le sale gosse habillé avec ton survêt de marque à la mode qui doit trop puer la sueur vu que c’est pas fait pour ça,
Toi le sale gosse qui ne libère même pas ton couloir pour ceux qui veulent vraiment s’entraîner,
Toi le sale gosse qui dois autant discuter avec ses potes au fond de la classe que sur la piste,
Toi le sale gosse qui m’as refilé ton petit virus de merde qui a fini de pourrir le peu d’entraînement de mon automne,

ben merci en fait, pour une fois que je suis content d’être fiévreux et bloqué à la maison un vendredi soir…

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *