Mais sinon, tu cours ? Bilan Octobre 2015

Alors aucun suspense, le mois d’Octobre 2015, c’est vraiment sans intérêt ! Cet article n’existe qu’à but d’archivage, pour pouvoir vérifier dans quelques années qu’effectivement, en Octobre 2015, il ne s’est absolument rien passé d’intéressant. Cet article sera d’ailleurs publié en fin de soirée pour essayer de passer le plus inaperçu possible, point de subterfuge fumeux comme des photos de coureurs et coureuses à moitié à poil cette fois pour attirer du clic !

Qu’est-ce que j’ai fait en Octobre ? J’ai attendu que mon bobo au mollet droit se répare, avec principalement du VTT. Rien d’exotique, les sorties habituelles, dans les Yvelines, dans le Val de Marne, dans Paris. Et ensuite on reprend doucement la course sur terrain meuble, et PAF, la bonne crève bi-annuelle qui revient, classique. C’est une tradition, il y a toujours deux crèves par an, soignées naturellement (càd très peu en fait), qui traînent gentiment et viennent pourrir l’entraînement. Donc cette fois, dix jours d’arrêt total en attendant que la sale toux grasse et le nez qui coule ne s’en aillent. Et on reprend ensuite, bien couvert, à petit rythme. Le mollet va bien mais le cardio décolle, et la fatigue traîne. Bref, si la vieille toux est partie, il y a comme des symptômes de sinusite qui viennent alléger l’entraînement. Pas d’énergie, des sorties à minima, bref, le deuxième effet kiskool pour ralentir la dernière semaine. C’est pas le mois de l’année !

Bilan comptable

  • 11h50 d’entraînement tout de même, avec un arrêt de 10 jours, c’est acceptable
  • 7h45 de VTT (132km), on voit bien qu’on est loin des standards habituels, avec seulement 4h05 de course (43km).
  • On oublie le dénivelé, le cardio sans grand intérêt, c’est de l’entretien tout ça.
  • J’ai quand même essayé de battre quelques temps sur des segments de Strava pour garder un minimum d’intensité, c’est une motivation sympa à faire du fartlek en fait.

Octobre 2015

Bref, si vous êtes encore là, sachez que la fatigue et les douleurs à la tête sont partis, donc le mois de Novembre devrait être un peu plus soutenu ! Mais pas de course de prévue, donc il faudra plus aller voir du côté des écrits du blog pour avoir un semblant de nouveauté….

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout ! Si si, vraiment, il devait y avoir nettement mieux à lire ailleurs.

9 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. Il y a pire… comme une fracture de fatigue au gros orteil. Là c’est 00 km de course pendant un bon mois, du poids à perdre et des poumons à retrouver (et pas l’inverse, surtout). Allez, courage, cela ne peut être que mieux dorénavant. Et puis, il a de superbes couleurs automnales pour penser à autre chose.

    • Oui c’est sûr, je n’ai pas de raison de me plaindre. C’était un mois juste pas très intéressant, mais comme j’ai dit, près de 12h d’entraînement, c’est très correct. J’espère que l’orteil ira mieux assez vite !

  2. Et as tu pensé que en soirée en France c’était en apres-midi pour moi? Du coup je suis allé lire et je vois que même si ça court pas beaucoup en ce moment ca va bien donc ca me suffit! 😉
    A la prochaine!

  3. Salut,
    n’ayant pas lu l’ensemble de tes billets, désolé si tu as déjà répondu dans un précédent post, mais ta blessure au mollet était de quel type ?
    Ca m’intéresse, car je sors de l’échographie aujourd’hui, et après 10 jours d’arrêt, j’ai encore un petit résidu de déchirure au jumeaux interne du mollet gauche. Je pensais me mettre au vélo, sachant que je le pratique jamais. N’ayant plus de douleur en marchant, je pense que je peux me lancer la dedans pour tenter de minimiser les pertes de tout mon travail jusque là …
    Merci
    JC

    • Personnellement, c’était sous les jumeaux en fait, sur l’intérieur. Je n’ai pas vu de médecin ni fait d’écho, quand on ne peut plus courir du tout d’un coup et qu’on finit la sortie en boîtant bas, ça me suffit pour faire mon diagnostic. Du coup, j’ai tenté le vélo, aucune douleur pendant, aucune après, j’ai poursuivi. Un test de course au bout de 2 semaines, je n’avais plus du tout de douleur en marchant, mais j’ai senti que ça tirait, donc retour à la maison au bout de 500m, et encore du VTT à la place. A voir vu votre blessure, comme elle semble différente… Le simple test d’une sortie en vélo vous le dira vite de toute façon ! Et le conseil pour le vélo : ne pas envoyer du braquet, ça ne sert à rien, sinon à asphyxier les jambes. J’ai fait cette erreur pendant trop longtemps. On n’a pas l’impression de forcer du coup, c’est un peu comme le footing à basse allure, ça peut paraître un peu ennuyeux… Mais c’est bien pour entretenir le cardio !

  4. Je l’ai lu jusqu’au bout ton article et je suis certains que celui du mois de Novembre sera plus rempli en terme de km… Bonne continuation 🙂

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.