Mais sinon, tu cours ? Bilan Septembre 2015

Oui mine de rien, c’est Octobre ! Alors ce mois de Septembre ? C’était un peu mort sur PAP passé le compte rendu des 6 Burons. Ca sent les vacances post grosse course non ? Et bien remettons un peu de rythme dans tout ça.

Bon en fait, aucun suspense, c’était clairement un mois de récup. Passé LE trail de l’année, il fallait laisser le corps se reposer. Surtout que l’été a été chargé, semi du Ventoux, entraînement cantalien sympa avec les Foulées du Cézallier, puis séjour très sympa à l’Ut4M avec l’enchaînement KV / Ut4M40, pour finir en beauté sur les 67km des 6 Burons. On n’avait évidemment jamais fait ça jusqu’à présent, et si tout s’est globalement bien passé, cela reste une belle charge de travail pour les gambettes et le corps plus généralement (voir même la tête). Donc ça a été repos repos repos pendant 10 jours, puis retour très lent aux affaires, avec une première sortie cool pour tester les nouvelles Altra, et le Dimanche, l’erreur, l’envie de faire une sortie plus rythmée, sur bitume. L’énergie et l’envie était là, mais les jambes ont moins apprécié le 12km/h et quelques. Le mollet droit, qui s’était un peu manifesté aux 6 Burons a jeté l’éponge, et moi avec. C’est donc un retour en marchant, avec une douleur musculaire pour une fois (youpi !), sur le bas du mollet. Probablement une bonne contracture, ou une petite déchirure. Ca va mieux les jours suivants, je peux marcher sans boîter, mais c’est tout de même le repos forcé.

Mais par chance, le VTT ne pose pas de souci. Donc après avoir laissé passer quelques jours, c’est le retour sur le vieux vélo, pour des sorties entre cardio sans forcer et petites poussées sympas. Le bilan comptable du mois est correct grâce au trail bien sûr, mais autrement plutôt léger :

  • 15h d’activités, donc 3h50 de VTT
  • 82km de course, 72km de VTT
  • 2500m de D+ (en une sortie en gros…)
  • utilisation cardio un peu obscure, le reset de l’Ambit ayant réinitialisé les zones. Mais c’est une grosse majorité de zone 1 2 3 quand même à l’évidence !

Capture d'écran de 2015-10-05 11-34-55

Les leçons de ce mois sont tout de même intéressantes :

  • après des mois sans vraie pause, et des enchaînements assez conséquents en terme de volume et de longues courses, il faut du vrai repos
  • le corps parle un langage assez clair, les sensations n’étaient pas bonnes ce mois-ci, donc le repos était assez facile à respecter
  • mais reprendre un peu trop vite en voulant se faire plaisir, c’est con, et on le paye. Le corps parle, mais il faut que la tête soit encore plus raisonnable.
  • le vélo (ou tout autre activité cardio « portée »), c’est très bien pour transpirer un peu.

Et on en a profité pour être plus relaxe, sans avoir à assurer un certain volume d’entraînement. Ca fait du bien après des mois à penser à ses objectifs. Autant je kiffe de préparer des gros challenges, autant il y a besoin de décompresser. Il y avait aussi du retard dans les articles du blog, donc le temps dégagé a été partagé entre de l’écriture et autres activités non liées à la course à pied. Ca fait du bien, il faut surveiller le mollet toujours un peu trop sensible pour aller courir, mais on va pouvoir remettre de la charge au moins sur le vélo progressivement. Les objectifs de fin d’année sont assez légers, pas vraiment de course prévue, mais plutôt rajouter progressivement de l’intensité pour travailler un peu sa vitesse et non plus seulement l’endurance. Et bien sûr abreuver le blog d’articles tous plus passionnants les uns que les autres, la plupart lorgnant tout de même méchamment vers le grand n’importe quoi, tout en gardant une bonne proportion de tests de matériel. Et il y a aussi des articles sérieux en fait… Donc le subtil équilibre geek / déconnade / fond devrait être maintenu ! Tout est affaire d’équilibre, c’est bien connu.

3 commentaires

  1. Est ce que tu as déjà fait des intervalles en vélo ?
    C’est bien pour (rayer la mention inutile)
    ne pas s’ennuyer
    faire péter le cardio
    faire péter les cuissots
    le fun

    Il y a du choix, avec tous les « classiques » de la course à pied (30/30 et compagnie) mais aussi la force (miam les séries sur le grand plateau en montée), la vélocité…

    1. cette année j’ai surtout fait de la moulinette… Mais avant je variais plus, en fonction des cotes, des vélos qui me passaient ou me suivaient. Sans vrai plan d’entraînement, tout au feeling ! Je vais m’y remettre, j’ai du mal à ne faire que de la récup et du cardio en vélo, surtout maintenant que mon volume a diminué !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *