Brèves de comptoir

Allez quelques petites infos en vrac qui ne mériteraient pas un article complet. Quéque j’ai bien pu faire depuis la Pastourelle ?

Entraînement

Alors déjà, j’ai respecté mon plan de bataille pour soigner les petits bobos : une semaine d’arrêt complet, puis 2 semaines de VTT sans aucune course. Ça se passe tranquillement et ça fait toujours du bien de couper de temps en temps. Ensuite, un retour tranquille aux affaires, en mixant toujours VTT et course. Hélas les bobos ne sont pas intégralement partis, la douleur sous le pied droit est encore un peu là (on y travaille), et le genou droit fait un peu mal sur certains appuis (plus inquiétant…). Mais au moins cela force à garder une posture et une foulée très dynamique. On va bien voir comment ça évolue. Cela a donné un mois de juin à 13h d’entraînement, avec deux tiers de VTT. Correct donc.

Et ensuite ?

Ensuite, le but est d’essayer de guérir les bobos bien sûr, tout en gardant un entraînement moins basé sur l’endurance grandes distances et plus sur la qualité et la vitesse. Qualité sous entendant du dénivelé, car le semi du Ventoux est un chouilla en montée. On va donc garder la méthode simplifiée de 2015, à savoir regarder le cardio et les zones 4+5, en saupoudrant le tout de séances de fartlek, de frac sur piste et de côtes. Ensuite il faudra ajouter du volume, du D+ typé montagne et beaucoup d’endurance. Seul souci, la chaleur qui n’aide pas du tout à faire de l’intensité. On va donc composer avec !

Geek un jour, geek toujours

Autrement, on profite d’avoir un peu plus de temps libre pour faire des tests de matériel (comme le sac Oxsitis par exemple). Vont suivre d’autres avis sur des chaussures (mes chères Pearl Izumi Trail N1), ainsi que sur du matériel électronique avec un focus sur la mesure de la récup (on lorgne du côté de chez Epson et Suunto notamment). La marque japonaise débarque sur le marché de l’électronique sportive, un pari osé vu le nombre de marques déjà présentes. Leurs produits (bracelets et montres) ont des atouts à faire valoir, on teste ça en ce moment même. Et histoire de comparer à la concurrence, on regarde comment Fitbit se débrouille sur la partie cardio. Enfin Suunto vient d’améliorer son Ambit Peak avec une mise à jour de son logiciel offrant des indicateurs très orientés perf et récup, pas de bling bling mais du sérieux. Là aussi, on teste voir si cela peut aider le coureur à progresser, mais ça va prendre un peu de temps. On ne doute pas un instant que vous trépignez d’impatience de lire tous ces articles passionnants qui vont vous aider à courir beaucoup plus vite (+20% mini, chiffre mesuré sur un échantillon de 30 coureurs, sinon on vous rembourse rien, vu que ce magnifique blog est entièrement gratuit) (comme son humour d’ailleurs).

Les cardios optique / ceinture en face to face to face !

Les cardios optique / ceinture en face to face to face !

Puis il sera temps de lancer en parallèle les articles d’une nouvelle série qu’on espère longue et trépidante, où des marques françaises (soyons chauvins) vont être mise à l’honneur. Bref, pas de quoi s’ennuyer !

1 commentaire » Ecrire un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.