4 commentaires

  1. Quand je bossais à Paris je prenais les escalators pour leurs grandes marches, en essayant dr les monter uniquement avec les muscles du pied et du mollet. (Pas si facile que ca de minimiser l’utilisation des cuisses!)
    Je n’ai jamais fait d’étude scientifiqur là-dessus mais j’avais l’impression de faire du renforcement gratuit! 😉

    1. J’essaye de garder une montée normale, mais 2 marches par 2. Je peux faire sans poser le talon, mais ça va un peu tirer sur les mollets à force, je compte faire des petites séries de 50 étages très souvent. Donc si ça peut aider et mollets et cuisses, je serai content. J’en ai déjà fait pas mal quand même, donc l’effet est positif, il faut juste éviter de se flinguer les genoux ou les tendons en prenant un mouvement trop stressant.

  2. Je me posais justement la question de comment intégrer du renforcement grâce aux marches…
    On a un bel escalier de 260 marches au Mont Royal. Je l’ai pris en 2 par 2 pendant ma sortie longue dimanche, mais je l’utiliserai bien de manière plus réfléchie dans les prochains mois!

    1. Moi c’est surtout que je n’ai pas le choix ! Je n’ai rien de très proche pour bosser en côte. Ca a cependant un gros désavantage, je ne bosse pas assez bien la descente dans les escaliers. Donc c’est un remplacement par défaut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *