Bilan du mois de Février 2015

On termine le kiné, on reprend l’entraînement lentement. Sûrement pas un gros mois, mais chaque chose en son temps !

Le petit tableau de bilan déjà :

Février 2015

Le mois a consisté en une semaine de kiné avec du vélo exclusivement, puis une reprise assez progressive. On mixe des petites sorties (30 à 40 minutes) avec toujours une séance de VTT. Et on privilégie le terrain meuble (comprendre : gras et boueux) pour éviter des chocs trop secs sur les tendons. Alors qu’on faisait grosso modo 2 à 3 heures de VTT pendant les semaines de kiné, on monte à 3 heures la semaine de reprise avec 3 sorties en mode trail pas trop dur, puis 3h15, puis près de 3h30 la dernière semaine (allez on compte le 1er mars pour avoir une semaine complète). Une première « SL » de 48min, puis 58min la semaine suivante, puis 1h20 pour finir. Sans jamais chercher à taper des kms rapides, ni du gros dénivelé. Bref, on y va mollo, le cardio tape de tout même régulièrement au dessus de 80%. Mais au moins le tendon ne se plaint pas, et musculairement, tout se tient très bien. Il y avait évidemment une petite appréhension, on a parfois l’impression de sentir quelque-chose, mais entre douleur de reprise assez compréhensible, et douleur psychosomatique, il n’y a souvent rien de bien méchant.

Ça donne

  • 14 sorties, 11h47 d’entraînement, 6 sorties VTT, 8 sorties de course
  • 58km de course, 120km de vélo
  • le cardio tape assez haut, le « Training Effect » est élevé, ça tape régulièrement proche de 4 en course à pied (donc « grosse progression »), sans être trop fatigué.
  • le plus important, le tendon ne fait pas mal, ni pendant, ni juste après, ni le lendemain matin, donc c’est très positif !
  • ces trois semaines de reprise étaient les semaines de « pré-préparation », pour vérifier qu’on était apte. Mars marque donc le début du vrai travail de remise en forme pour la Pastourelle.

Rien de notable dans ces sorties VTT le long de la Marne et à Vincennes, ou bien ces sorties du midi tout en glissades sur les pistes boueuses des Yvelines. Les Peregrines ne sont pas idéales pour ça, mais font le job. On essaye également les nouvelles Pearl Izumi Trail N1, un peu moins accrocheuses mais plus polyvalentes. Ainsi qu’un nouveau sac pour les affaires de sport (test en ligne courant Mars probablement !). A noter tout de même une sortie VTT sous une jolie pluie histoire d’avoir un vélo à nouveau très sale, et une sortie dans le nord pour tester les forêts de la Somme. Ben ça reste également humide et boueux, mais au moins on court dans un lieu un peu différent ! Pas un mauvais mois au global, il suffit de continuer comme ça, sans aller trop vite, le cardio devrait lentement baisser. Et surtout, les sensations sont bonnes. L’endurance et la vitesse ont baissé, bien sûr, mais il y a un capital qui est toujours là, on ne se sent pas lourd et lent, la foulée reste assez déliée et facile. Il suffit donc de ne pas trop regarder les chiffres pour le moment, et profiter de pouvoir courir tranquillement à nouveau.

2 commentaires

    1. Définitions : Nord, tout ce qui se trouve au dessus de Paris. Centre, ce qui se trouve entre l’Auvergne et Paris. Sud, ce qui se trouve sous l’Auvergne. Est : à droite de l’Auvergne. Ouest, à gauche de l’Auvergne. Simple non ? Donc voilà, nord, somme, tout ça c’est kif kif. Plat et pluvieux au nord de Paris 🙂 avec de la bière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *