Bilan du mois de janvier 2015

Alors en Janvier, tendinite oblige, on continue de faire surtout du VTT ! Rien de folichon donc, même si la reprise arrive. Il est tout de même intéressant de voir l’impact de 3 mois d’entraînement « light » (et une petite grippounette). Ça en fout un petit coup quand même !

Un bon petit graphique pour tout de suite situer le volume :

Janvier 2015

  • 6 sorties, 5 en VTT, 1 course à pied avant de commencer le kiné
  • 9h, 135km de VTT, 8.5km de course à pied
  • un cardio assez haut, la faute à probablement un ensemble de facteur : manque d’entraînement, le froid, retour d’une petite grippe
  • résultat l’effet d’entraînement est plus élevé que le mois de Novembre également très orienté vélo : on est principalement en « progression » (PTE 3). Le cardio le montre bien, pas mal d’endurance, un peu de résistance.
  • la moyenne en vélo fait un peu grimacer, mais après trois mois light, c’est compréhensible…
  • 7 séances de kiné en ondes de choc, ça ne fait pas mal du tout avec les nouvelles technologies, et l’effet de cicatrisation est très bon. Mais il faut dire que j’ai été également été hyper rigoureux : pas de course à pied, des glaçages, quasiment plus de produits laitiers (pour éviter l’acidification) (en même temps, quand on regarde la liste des aliments acidifiants, ça fait peur et je suis loin d’avoir eu une alimentation optimale bien sûr !).

Au final, le mois est correct en volume (9h) pour un mois « light », ça entretient l’endurance même si on se sent super lent. Il n’y a pas plus vraiment de capacité à accélérer et relancer sur le vélo. La sortie Versailles – Plaisir avec Jérém & Co a été assez difficile à ce titre : ça va encore pendant une bonne heure, mais ensuite après quelques efforts qui n’auraient pas fait beaucoup de mal il y a quelques mois, on se retrouve sans énergie dans le réservoir, et on finit sur la jante. Mais au moins la sortie très boueuse a été tout à fait sympathique : on a perdu quelques orteils avec le froid, un gant abîmé avec les ronces, des fringues et un vélo bien dégueulasses, des passages un poil techniques pour le débutant que je suis en VTT, et j’ai failli laisser mes noisettes sur le cadre du vélo (paraît même qu’il y aurait une vidéo de tout ça ! ;), bref, c’était cool. Et j’ai enchaîné avec la marche du 11 Janvier à Paris dans l’après midi, donc la journée a été sacrément remplie. Le reste des sorties est beaucoup moins mémorables, on entretient la machine entre les quais de Marne / Seine et Vincennes.

Vivement la reprise (programmée mi Février) et la préparation pour la Pastourelle 2015. Mais ça c’est une autre histoire, un bel article viendra bientôt vous en dire plus !

2 commentaires

  1. Hello !
    je ne savais pas que les produits laitiers acidifiaent. Je croyais que le calcium aidait pour les tendons…. tout comme je croyais que l’alcool et le café étaient mauvais pour les tendons. T’as d’autres infos sur le sujet ?
    Par contre, par expérience aussi, je te confirme bien que les cadres c’est mauvais pour les noisettes 🙂

    1. La plupart des produits laitiers font partie des produits plus acidifiants. C’est pour ça que les médecins (enfin certains…) les déconseillent en période de cicatrisation. Il vaut mieux privilégier les produits alcalinisant (ou basiques). Y a plein de listes sur internet. Le souci c’est de s’y tenir (mission impossible !) et de savoir lesquels ont le plus d’effet ! Résultat je suis feignant, j’ai juste suivi pour les produits laitiers… pas simple tout ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *