« Oh là là là, je vais avoir beaucoup perdu ». C’est invariablement ce qu’un coureur blessé va se dire après plusieurs semaines à l’arrêt. Il faut dire qu’autant dans un sport plus « technique », on peut compenser, autant en sport d’endurance, quand on a pas l’endurance… on est en slip (ou en caleçon) (voir franchement à poil). Est-ce un problème ? Continuons donc à étoffer le dossier de la gestion du « retour » (oui, j’ai un petit historique : ici et ).
Lire la suite de