La minute geek : montres, wearables et des ondes

Allez, une lichette de petites infos pour geek. On les aime ces gadgets, ces fringues techniques, on court tellement plus vite avec ! Surtout en les changeant souvent.

Fenix 3 & Co

Garmin a frappé assez fort sur le papier au CES 2015, surtout pour les traileurs. Leur Fenix 2 est une montre très très complète sur le papier, mais qui a souffert et souffre encore de problèmes de fiabilité. Leur fraîchement annoncée Fenix 3 est encore plus complète, avec bons nombres de fonctions en commun avec la 620 et la 920. Et Garmin appuie sur deux axes importants de nos jours :

  • les aspects connexion / monitoring via smartphone : je compte les pas, je te donne tes notifications du téléphone, j’uploade ton entraînement immédiatement parce que le regarder quelques heures plus tard, c’est vraiment pas gérable émotionnellement parlant
  • l’aspect design. Enfin une montre Garmin qui a de la gueule. Il faut dire que les montres électroniques commencent à être « montrables » sans honte depuis quelques mois (avec les moto 360, LG G watch, Pebble Steel…), et la tendance va dans cette direction, Apple positionnant sa montre clairement comme un produit de luxe.
Garmin Fenix 3, enfin une montre qui ressemble à quelque chose.

Garmin Fenix 3, enfin une montre qui ressemble à quelque chose.

Mais hélas le prix monte en conséquence (comme chez la concurrence, l’ambit 3 est dans la même fourchette de prix). La montre connectée devient un objet de mode, la montre de sport n’est donc plus seulement une montre plastique à fonctions multiples, mais une VRAIE montre, qu’on peut porter tout le temps. Le pari sera-t-il gagnant ? A 500€ la montre fibre de verre avec la ceinture, et 600€ la version en verre saphire et bracelet métal, c’est un sacré ticket d’entrée ! Regardons l’évolution du prix des montres chez Garmin :

  • 2008, Garmin 405, 299$
  • 2011, Garmin 610, 350$
  • 2013, Garmin 620, 399$
  • 2012, Fenix, 399$
  • 2014, Fenix 2, 399$
  • 2015, Fenix 3, 499$

La tendance est claire, on monte en tarif, quasiment 50€/$ par génération !

Il faut dire que Suunto avait ouvert la voie avec ses Ambit. La différence de fonctionnalités avec Suunto (vibration, programmation de fractionnés complexes, customisations bien plus complète que les apps Suunto) pourrait faire très mal au fabricant finlandais, à condition que la fiabilité soit au rendez vous ! C’est la grand question après les soucis de la Fenix 2…

Deux autres montres ont été annoncées : une montre tactile avec des cartes détaillées (pour les traileurs / randonneurs), donc en gros une Fenix 3 avec un plus grand écran, et aussi une « smartwatch » avec écran tactile plus orientée grand publique. Les 3 montres auront accès à des applications développées par qui voudra bien (certaines sont déjà dispos). Garmin s’ouvre donc sur l’extérieur (là aussi, un coup porté à Suunto qui était le seul à permettre de faire des applis sur ses montres).

Ultra connexion

Oui, toujours plus de connexion. Après les montres, les vêtements. Salomon vend un tshirt avec le capteur cardio intégré pour les montres Suunto. Cela évite d’avoir à mettre une ceinture. Pas idiot comme idée, mais il faut toujours courir avec ce t-shirt. Moi qui change souvent de fringues selon les conditions, je me vois mal acheter ça sans avoir de ceinture par ailleurs. Un peu cher le confort donc (90€ quand même) !

Mais allons plus loin. Hexoskin propose du vêtement connecté qui enregistre indépendement de toute montre. Le détail des mesures est impressionnant, rythme cardiaque, respiration, sommeil, etc… Le prix aussi (399€ avec l’enregistreur). J’ai du mal à imaginer un particulier vouloir s’offrir ce genre de nouveauté, sauf à avoir les moyens et/ou être vraiment passionné !

Ca se passe aussi sur les pieds, avec Altra qui va proposer une chaussure, la Halo Smart avec un capteur de pression intégré à la semelle. Le prix sera plutôt sur le haut de la fourchette (180$), et à nouveau, j’ai du mal à voir l’utilité à moyen ou long terme de ce genre d’information. Pour une étude de foulée, cela peut être un outil vraiment intéressant, mais dans la vie de tous les jours du runner… je me demande bien ! (c’était déjà le cas des Running Dynamics de Garmin l’année dernière). Mais il y a d’autres possibilité, Sensoria Fitness a fait un malheur (enfin, c’est ce qu’ils disent, puisqu’ils sont en rupture pour une livraison fin 2015 !) avec leurs chaussettes qui enregistrent des informations sur les impacts. Pas sûr que ça soit aussi précis que les infos d’Altra (on dirait que ça enregistre la position de l’impact, et pas nécessairement les forces appliquées), mais le prix semble plus abordable, et on peut les utiliser avec tous les types de chaussures et ainsi comparer (oui oui, vous sentez bien que je suis curieux !).

Radial = mal, Focal = idéal ?

Oui parlons de technologies pour se soigner. Après avoir constaté un léger épaississement du tendon d’Achille gauche et des douleurs au réveil malgré l’arrêt de la course, j’ai décidé de consulter un médecin début décembre et me voilà reparti pour des séances d’ondes de choc. Je me préparais à en chier un peu, soyons clair. Le souvenir des ondes faites sur mon tendon rotulien était encore assez vivace. Mais le matériel évolue, et il existe maintenant au moins deux technologies : le « marteau piqueur », les ondes radiales, on « tape » sur le tendon avec une pointe vibrante (ouille), et les ondes focales, plus proches de ce qui est utilisé pour casser des calculs rénaux. C’est ces dernières qui sont au programme pour moi. Et force est de constater que les ondes focales n’occasionnent sur le moment AUCUNE douleur. C’est comme un léger massage du tendon, une caresse. Et même après, aucune douleur particulière, et une baisse évidente des douleurs à froid. Il reste un très léger épaississement au bout de 4 séances, mais l’évolution est nette, alors que le repos de Novembre / Décembre n’avait rien donné ! Donc pour le moment, le traitement et cette technologie moins douloureuse semblent faire effet.

4 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. ça grimpe, c’est clair. Mais ça répond à une demande…
    Et puis il ne faut pas oublier des produits comme la garmin 220 (et la polar M400) qui font au moins aussi bien qu’une vielle Garmin 305 / 405, pour moins cher, le look de lada en moins !

    • C’est sûr, même les Suunto 2S étaient de bonnes offres en rapport qualité / prix ! Là où Garmin abuse un peu, c’est qu’ils ont viré des options sympas de ces montres. La 405 faisait le suivi de parcours de mémoire, et au moins le retour au point de départ. A ce niveau, c’est un peu dommage. Mais sinon ce sont de bonnes offres d’entrée de gamme, la M400 est vraiment sympa pour le prix !

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.