Être reconnaissant

Oui, être reconnaissant, ce n’est pas forcément d’éviter les blessures, de pouvoir courir 12 mois sur 12 et accumuler les kms. Être reconnaissant de très simples plaisirs,  c’est déjà de pouvoir simplement courir.

(Pour ceux que la langue de Shakespeare effraie, Kayla est atteinte de sclérose en plaque. Ce qui rend ses jambes insensibles après deux kilomètres de course, puis complètement « inactives » dès qu’elle s’arrête)

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.