Bon voyage !

C’était le mardi matin surtout. Faut dire que pour aller en forêt de Rambouillet à 7 heure du matin, qu’il fasse nuit ou 3°C, faut être un peu addict. Si si. Un peu.

Donc de temps en temps, on se faisait notre petite sortie en forêt, sur la piste cyclable surtout, puis plus sur les chemins au fur et à mesure de nos avancées en trail. Rien de bien méchant, en discutant le plus souvent, sans pour autant trop se laisser aller. Et même quelques trails bien plus sérieux dernièrement, les 25 bosses (où il prend des photos de culs), le trail du vieux lavoir (où j’ai méticuleusement analysé les données de course pour trouver un dernier tier où je lui prenais quelques secondes, autant dire l’Everest), ou le cul d’enfer (ne vous excitez pas, c’est pas un calendrier ou un truc sale, c’est un trail, où il a été mon «pacer»).

Et pendant tout ce temps là, pas un mot de travers, jamais une plainte, toujours de bonne humeur et de bon conseil. Toujours souriant et détendu. (Toujours rapide aussi, ça aide à pas trop se laisser aller) (salaud).

Bref. Nicolas part au Canada. Pour lui, c’est cool. Pour moi, c’est moins cool, va falloir se pousser au cul pour se lever le mardi matin!

Bon voyage, camarade ! Et merci !

C'est fini les joggings torse nu sur la plage ! Et ben ouais!

C’est fini les joggings torse nu sur la plage ! Et ben ouais!

9 commentaires

  1. C’est clair que ce n’est pas cool pour ceux qui restent. Je n’avais pas la chance de le voir aussi souvent que toi, mais c’est clair que son départ va laisser un vide. Profite bien Nico et on se donne rendez vous sur un gros Trail quand tu reviens 😉 avec PaP et Jeff

  2. toi tu veux vraiment rendre plus difficile le départ qu’il ne l’est déjà!!

    Ça me touche beaucoup ce petit billet dédié à mon départ! 🙂

    C’est sûr que pour trouver quelqu’un qui est prêt à aller s’embourber, de nuit, par 4 degrés et tout ça avant d’aller au boulot… Il faut être sacrément addict! Ça me manquera! Mais comme le dit bien Jerem, rendez-vous un peu plus tard quand on sera plus expérimentés pour un gros trail de montagne! 😉

    A bientôt l’ami!

  3. T’as pas de bol quand même. Nicolas qui part, c’est triste certes… Mais le pire c’est que tu gardes Jerem 🙁
    Bah, j’imagine que Nicolas saura vous botter le cul à distance. S’il le faut je lui donnerai un coup de main (avec un plaisir à peine dissimulé, j’avoue).

    Voyons le bon côté des choses, vous aurez encore plus de plaisir à vous retrouver pour vous tirer la bourre (et accessoirement comparer celui qui a le plus de poils aux pattes).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *