Entraînements du moment (et du cul)

Oui, le compte rendu hebdomadaire « Entraînements de la semaine », je fais plus, ça devient une contrainte. Je fais comme que j’ai envie. Simple. Comme l’entraînement en fait ! Donc pour le moment pour Septembre :

Eaaaasy

Donc au programme, pour ceux qui ont suivi les évolutions récentes du mode d’entraînement, on fait surtout au cardio, a posteriori. L’idée c’est de faire un peu de volume, donc essayer de respecter 3 à 5 sorties / semaines, avec un majorité d’endurance (au sens large, tout ce qui va du footing à des séances pré-« seuil »), si possible une séance longue le week end, et soit du travail de côte, soit un séance de frac au nez.

Bon, je ne tiens pas exactement le programme, il faut dire que sans objectif clair, la rigueur en prend un coup. Mais après des mois de Juillet et Août finalement pas si mal (14h15 donc 3h30 de vélo, pour 85km de course 1400m D+/ 64km de vélo pour Juillet, 16h30 pour 125km / 3500m D+ pour Août), le mois de Septembre a vu un retour à des sorties plus courtes, beaucoup moins vallonnées, mais avec un minimum de variété.

On a déjà passé les 100km de course à une semaine de la fin du mois, avec un peu de vélo en plus, des sorties plutôt tranquilles pour tester mes histoires de zones cardios et ENFIN arriver à rester un peu plus en zones 2 et 3 (principalement en reprogrammant les zones, bravo !), le retour du fractionné sur piste en mode « long » (des 1200m, 3km / 2km / 1km), un petit peu de travail de côtes (la montagne me manque !), et quand même histoire de faire du travail sur la durée, un retour aux 25 bosses.

Bosses 25

Et les 25 bosses, c’est cool, parce que peu importe l’état de forme, ça se mérite toujours. En ayant été un peu malade la veille (vous savez, ce vieil état fiévreux qui pourrit la journée mais n’empêche pas vraiment de bosser, on se sent comme une merde, mais pas assez malade pour vouloir annuler les trucs du week end?), avec un entraînement pas hyper violent sur les précédentes semaines, saupoudré d’un petit 28°C au départ, on sent passer l’affaire ! Accompagné de Jaife et Nicolas, le parcours en sans anti horaire s’est révélé très exigeant. Départ peut-être trop rapide, avec des premières bosses assez difficiles, inquiétude sur la quantité d’eau embarquée (environ 2 litres pour 16 bornes, si si, c’était bien un minimum !), sensations vite bofs au bout d’une heure, et on se dit que ça va être long cette affaire ! Et en effet, on s’est traîné, on a eu chaud, on a sué comme pas possible, on a pourtant bien bu et mangé, mais ce circuit est juste DUR NOM DE DIEU. On finit toujours par taper les jambes quelque part, par tomber ou presque tomber (pas de chute à mon actif, mais c’est passé bien près plusieurs fois), la lucidité s’en va progressivement, et on se retrouve à faire des descentes et des montées à deux à l’heure sur la fin, en ayant presque froid (ça c’est mon warning d’hypoglycémie, heureusement que j’avais prévu assez à manger!). Bref, les espoirs de battre le meilleur temps sur le circuit se sont vite envolés.

On ne s'en lasse pas, le profil du circuit

On ne s’en lasse pas, le profil du circuit

Bilan, tout de même 3h37 pour parcourir les 16 bornes, avec un petit 867m de D+. De la bonne grosse sortie longue, pas si intense niveau cardio (138puls/min, soit 69%), et qui ne serait si l’on en croit le Training Effect de FirstBeat qu’une sortie de « maintien de forme ». Ben voyons. Au niveau cardiaque, peut-être, mais les jambes (et les bras !) ne sont pas de cet avis. Comme quoi les indicateurs… Il faut bien savoir de quoi ils parlent !

photo 5

Cadeau bonus spécial 25 bosses, les culs de Jaife et moi-même ! (crédit photo : Nicolas)

A qui sont ces culs ?

6 commentaires

  1. C’est un truc que je fais jamais les « Entraînements de la semaine ».
    Surtout qu’en bon coureur bien organisé, je tiens un carnet d’entrainement sur lequel je consigne me sensations : facilité, douleurs. C’est pour moi bien plus importante qu’un « 10×300 à 100% » dont tu ne peux pas tirer grand chose quand tu regardes en arrière 6 mois ou 1 an après pour essayer de voir les trucs et enchaînements qui marchent. ou pas 🙂

    Bref, je trouve que c’est limite de la pollution sur un blog… mais que c’est intéressant à partager. Strava, DM ou autre font très bien ce boulot alors pas la peine de dupliquer 😉

    1. Oui je suis d’accord, mais si quelqu’un veut un peu suivre l’entraînement d’un coup d’œil, souvent c’est difficile : les entraînements sont souvent un peu perdus au milieu de ceux des autres contacts, il faut faire les totaux (quel feignannnnnt), et on ne met pas toujours les impressions sur ces sites (perso je mets souvent mes sensations sur un site non publique, je trouve que ça ne regarde pas trop les autres). Après si c’est simplement pour dire « Mardi, 8.7km en 52′ », je trouve aussi que ça ne sert pas à grand chose, il faut que le compte rendu dégage un peu l’idée générale et les sensations (les chiffres ne disent pas toujours tout).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *