[Test] Bilan Garmin 620 #5

C’est l’heure du bilan sur la Garmin 620. Vous avez déjà sûrement tous lu les quatre articles passionnants sur la nouvelle montre de Garmin. Voici la conclusion, avec un petit résumé des possibilités et le classique « c’est pour quoi c’est pour quoi »

MAJ 16/04/14 : ajout d’un paragraphe sur l’absence de mode vélo
MAJ 22/08/14 : ajout de remarques après utilisation et MAJ de la montre

Les nouveautés

#1 Merci Terminator : calcul de la récup
#2 Somewhere over the rainbow : les nouvelles données sur la foulées
#3 VO2Max: un indicateur de forme ?
#4 Comfort d’utilisation : les petites nouveautés

Garmin Forerunner 620 Running WatchLes fonctionnalités déjà présentes

Inutile de pondre 14 pages sur ce que les montres précédentes de Garmin savaient déjà faire. Il y a des tonnes de tests de 405 / 410 / 610 sur internet pour tout vous expliquer en détail. Allons à l’essentiel :

  • personnalisation poussée (on peut configurer 4 écrans d’information, champ par champ)
  • programmation d’entraînements très poussée (via le site Garmin Connect, planning complet + fractionnés aussi tordu que vous voulez)
  • typée course bitume (donc batterie limitée à 6 à 8h environ)
  • compatible avec accessoires ANT+ (podomètre, cardio, etc…)
  • partenaire virtuel, calcul de training effect, et autres joyeusetés pour geek

Ce qui a été enlevé

Si si, tout n’est pas amélioré ou conservé. Garmin semble décidé à clairement scinder son offre route / trail. La 610 ne possédait déjà plus le suivi de parcours. La 620 retire la fonction pourtant bien sympa de retour au point de départ : on pouvait enregistrer un point GPS, puis voir dans quelle direction aller une fois perdue. Une fonction tout à fait sympathique et pas uniquement réservée à des traileurs. Dommage…

Enfin et surtout, l’absence de mode vélo qui peut poser problème. Certes, Garmin ne prend personne en traître, c’est une montre pour coureur pur et dur. Et vraiment pur pour le coup, puisqu’une sortie en vélo, avec la ceinture cardio conduira actuellement à une estimation de VO2Max farfelue (c’est sûr qu’ à 25km/h de moyenne…), à des « Running Dynamics » sans aucun intérêt et à des records bidon. Bien sûr, on peut changer le type de sortie sur le site Garmin, et on peut refuser les nouvelles meilleures perfs. Cela n’aura donc pas d’influence sur des statistiques que vous ferez sur le site. Et la plupart des coureurs se ficheront pas mal d’une VO2Max farfelue. Mais un simple mode vélo n’aurait sûrement pas demandé beaucoup de travail aux ingénieurs de Garmin. C’est donc très frustrant.

C’est pour qui c’est pour quoi ?

Bien pour

  • le coureur de bitume avant tout
  • le geek qui aime avoir TOUS les chiffres, même ceux qu’il ne sait pas encore interpréter
  • le coureur qui veut programmer des fractionnés compliqués
  • les budgets confortables (rapport qualité prix pas forcément fabuleux, 450€ c’est une somme)
  • les petits poignets

Pas bien pour

  • les traileurs (batterie limitée, pas d’altimètre, le dénivelé est calculé à partir de la trace, pas de suivi de parcours)
  • faire du frac avec contrôle de la vitesse sans accéléromètre au pied
  • le cross trainer qui fait aussi du vélo
  • les petits budgets
  • les débutants qui n’ont pas besoin de fonctions avancées
  • les possesseurs de 610 satisfaits de leur montre (voir même 405/410, les nouvelles fonctions sont à évaluer !)

Garmin Forerunner 620

Garmin Forerunner 620
7.6

Performance et fonctionnalités

8.0/10

Qualité de fabrication

7.0/10

Confort et ergonomie

8.5/10

Look

7.5/10

Rapport qualité/prix

7.0/10

Pros

  • Connectivité (wifi, BT)
  • Ergonomie et rapidité
  • Très complet pour le bitumeur
  • Légère et look sympa
  • Nouvelles stats

Cons

  • Relativement chère
  • Fragile (plastique...)
  • Ecran couleur qui n'apporte rien
  • Fiabilité GPS / logiciel à améliorer

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *