Transmutation ! Enfin… Traaanns…. Muuuut…. Taaaa………

Il ne fallait que 5/100 ème de seconde à X-Or pour revêtir son scaphandre de combat. Revoyons la scène au ralenti.

Oui vraiment au ralenti. Parce qu’autant X-Or met 5/100 ème de seconde pour se transformer, autant Captain CAP galère pour se transformer en super traileur. Comme dit la chanson, sur la terre, il est comme toi et moi. Vraiment comme tout le monde pour le coup… Donc il fait tout au ralenti pour le coup.

Pour faire court, après un plan 10k avorté en Janvier à cause d’un gros coup de mou (on se fait un petit 41’47 » dans la souffrance pour vérifier qu’on peut encore se pourrir, check), les échéances du premier semestre approchent. Bien sûr comme on aime être mystérieux sur Pasaprèspas, on ne va pas faire le fier à bras et tout annoncer de suite. Le blog porte bien son nom tout de même : on y va progressivement. Car on avance en terrain limite inconnu. Cahin-caha.

Donc. Le 1er plan. Gagner en endurance. Se faire les articulations pour du trail. Tester le matériel. Facile. Sauf que non. On attaque un plan trail en mode « je le suis, mais à la cool ». Oui parce qu’enchaîner les plans, c’est pas pour moi. Je ne me vois pas passer 4 mois sur des plans, à tout préparer au millimètre, à manger plan, dormir plan. Au lieu de ça, je fais un peu au feeling sur la base d’un plan existant. En l’adaptant à MES spécificités qui sont les suivants : je suis une brêle en trail.

On mixe donc joyeusement pas mal de choses. Du test de matos, parce qu’un trail de nuit en semi autonomie, ça demande une frontale, un sac, de se sentir à l’aise dans les chaussures et sur le terrain. Ça demande aussi de l’endurance, parce que c’est pas la durée « bitume » pour la distance. Ça demande de bosser un peu en dénivelé aussi. On met tout ça dans un sac, on secoue bien, et on ajoute les aléas du moment et ça donne :

Des sorties qui se multiplient en forêt, de jour, de nuit, qu’il fasse sec ou bien boueux, du sac Camelbak qu’on a du mal à ajuster, un petite grippe qui te pourrit une semaine complète et te laisse avec une vieille toux bien grasse qui met un mois à partir, puis au soir d’une belle sortie longue de nuit en conditions quasi réelles où on se dit qu’enfin on est revenu à vitesse de croisière, vlan une douleur dans les lombaires qui irradie vers la hanche. D’où ça sort ? Aucune idée. Le dos était fragile à cet endroit. Mais cette douleur est vraiment nouvelle. Impossible de marcher correctement. Donc courir…

Donc une nouvelle fois, le plan part en sucette. Difficile de rester à la maison pour laisser le dos se reposer. On improvise une petite séance d’escalier, qui, sans aggraver la douleur (pas de chocs au moins…), ne peut pas vraiment aider. Donc. Repos complet. Et douleur bizarre qui se promène entre la colonne et la hanche. Ça sent le toubib. Et les échéances qui arrivent… Grrrrrr. Rongeage de frein. On respire. On se détend. C’est bien la meilleur façon de se soigner. Zeeeen. On va regarder quelques vieux épisodes de X-Or en attendant. Le principal reste de courir, peu importe si les objectifs sont à modifier. Courir d’abord. Courir après des objectifs ensuite. Il y aura toujours bien assez de C-Rex à maraver.

13 commentaires

  1. c’est la saison 🙁 la grippe et la toux grasse qui s’éternise j’ai eu droit aussi..grosse fatigue et presque un mois ds l’os pour la prépa LUT **youpi**
    bon courage ^^

    1. Ouais c’est pareil pour tout le monde ! Je touche pas à mon calendrier pour le moment, mais évidemment, ça fait pas plaisir ! BORDEL ! (de merde) (à la con fais chier) (m’en fous de mon référencement)

  2. Ça te prendra peut être un peu plus de 5/100 mais tu finiras bien par réussir ta transmutation.
    Et puis le trail, ça reste de la course à pied 😉
    C’est un gros truc ton premier trail?

    1. non non, ça devrait aller ! c’est juste l’enchaînement ensuite. Là c’est un 28km de nuit à 600/700m de D+. Bon, c’est dans 2 semaines, et j’ai une préparation bancale. Mais j’ai pas peur de ce trail. Je souffrirai peut-être un peu. C’est plus ensuite qu’il faut que j’assure 😉 Je prends mois par mois, je vois comment je me sens, et j’enchaîne les courses si je peux. Au pire, je décale. J’ai déjà fait un peu de trail, donc comme tu dis, ça reste de la course, c’est pas le Pérou. Faudra juste que je bosse dur pour la suite. J’annoncerai quand j’aurai vu comment je finis le 28km déjà 😉 Mais je vais leur mettre une branlée à ces courses. Même si je dois y crever à moitié.

      1. 700m sur 28 bornes tu vas même pas les sentir. même pas besoin de faire de la prépa (hyper) spécifique trail finalement…

        Les sorties longues en forêt vallonnée ce sera déjà bien pour habituer les pieds à pas butter dans la moindre brindille 😉

        Et après il y a quoi qui fait peur dans l’enchaînement ?

        1. Oui 700m, je vais avaler ça. Bon, ça va rester dans les >3h de course, je vais un peu souffrir sur la fin, et j’aime bien pouvoir pousser jusqu’au bout. L’entraînement jusque là étaient pour s’habituer, ça allait bien, je vais juste manquer de volume.

          Ensuite pour l’enchaînement, ça sera dit quand j’aurai valider que j’aime bien crapahuter dans la forêt de nuit. C’est une tradition, j’annonce pas les courses trop à l’avance, j’ai l’impression que ça m’a porté la guigne ! 🙂

          1. J’ai fait mon pinailleur comme d’hab. Les mecs autour des 3h15 / 3h30 sur ce trail les années précédentes étaient plutôt plus fort que moi ! Mais. C’était un 30km. Parcours différent a priori. Donc je sais pas trop à quelle sauce je vais me faire manger ! Je verrai sur place. Ca sent quand même le terrain bien ch… en forêt, et de nuit, je trouve que c’est une autre paire de manche ! QUE DU FUNNNNN 🙂

  3. Salut Chérif de l’espace, un plan sans accroc ça n’existe pas contrairement à se croirait Hannibal. Alors j’en déduis que tu vas te remettre sur pied et que tu vas tout exploser. Je te dois toujours une surprise. En fait, une vidéo détournée à ta manière où je veux te mettre en boîte. Faut que je dégage du temps pour ça rapido.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *