Garmin 620 : preview

Garmin a annoncé ses deux nouvelles montres, la 220 et 620, qui vont remplacer les 210 et 610. Attachons nous à la 620, pour les tatoués, les vrais geeks bouffeurs de bitume qui veulent toutes les infos, toutes les stats, tous les chiffres. Quoi de neuf là dedans? Ça vaut l’upgrade ? Le geek doit-il s’exciter ? Voici l’avis de votre coureur favori, toujours chaud à l’idée de tester un nouveau gadget.

Image

UPDATE 23/09 : la sortie est annoncée début Novembre.

 

Déjà, les infos de Garmin, c’est là : www.garmin.com/ForerunnerCoach

Maintenant, derrière tout cette belle présentation, que ressort-il ?

On prend le meilleur à droite à gauche

écran couleur, on a déjà ça sur quelques montres connectés. J’avais des doutes sur la lisibilité avant d’acheter ma Motorola MotoActv, mais en pratique, c’était satisfaisant. Donc j’attends la même chose ou mieux de la Garmin.

connexion via smartphone (attention, iPhone only pour le moment, le mauvais support du Bluetooth basse conso sur Android fait que ce n’est pas encore dispo sur cet OS mobile !) et wifi. Super sympa, j’avais ça aussi sur la Moto, ça n’apporte rien pour l’entraînement, mais c’est du confort !

temps de récup, Suunto le fait depuis un moment (via la même techno je pense, FirstBeat ?). Mais ici la montre devrait vérifier en début de séance si la récup a bien été suffisante. Donc disons que la fonction pourrait être améliorée.

estimation VO2max. A voir. Cela restera quoi qu’il arrive un calcul, sûrement plus précis que d’autres solutions. Mais à mon avis, sans altimètre dans la montre, le dénivelé ne pourra pas être pris en compte, ou alors de manière estimée ensuite sur ordinateur. Donc… très estimée tout ça !

-publication auto sur les réseaux sociaux, je ne sais plus si le site Connect le permettait déjà. Garmin est en retard sur le côté communautaire du running, donc il faut accélérer dans ce domaine, c’est donc bienvenu.

fix GPS plus rapide. En préchargeant les satellites visibles à proximité (si j’ai bien compris) via la connexion wifi ou smartphone, Garmin rend le positionnement bien plus rapide. Comme sur les smartphones en fait… et sur la MotoActv (qui explosait mes Forerunner dans ce domaine). Donc c’est un progrès très appréciable. Surtout quand TomTom annonce un fix en 3s.

partage de la position et des paramètres en live. Déjà possible via certaines applications sur smartphone (style RunKeeper), et il faudra justement avoir son smartphone sur soi pour faire ça (donc seulement iPhone pour le moment…). Après, est-ce que vos contacts seront heureux d’avoir votre rythme cardiaque en live ? Et je crois comprendre qu’il y aurait un abonnement à prendre… Bref, on veut tester pour voir !

-Garmin annonce plus de plans d’entraînements gratuits sur son site. Rien de vraiment nouveau quand même, mais c’est appréciable pour qui ne veut pas trop se prendre la tête.

Oui mais aussi

-nouveautés de la ceinture HRM-run avec l’accéléromètre intégré : oscillation verticale, cadence de pas, temps de contact avec le sol. Il doit y avoir moyen d’utiliser ça (surtout pour le coureur qui porte beaucoup d’importance à sa technique de foulée comme moi ! MIAM !), mais pour la plupart des coureurs, c’est un peu superflu. A voir en pratique !

-une rupture visuelle plus marquée que le passage 410 > 610, avec plus de couleur. Ça reste plastique et moins « solide » d’aspect que le concurrent Suunto, mais c’est aussi plus fun.

estimation des temps de course, en fonction de la forme actuelle. Sur le papier, ça peut être intéressant, mais quelles formules magiques se cachent là derrière ? On attend de voir !

records personnels. Petite fonction sympa, la montre vous annonce quand vous battez un record. La MotoActv le faisait aussi d’une certaine façon, et certains sites le font (Strava). C’est plus encourageant pour des débutants je trouve, mais ça reste un petit plus sympatoche, à voir en situation !

-beaucoup plus d’améliorations techniques que lors des dernières itérations : 405>410, mesure des calories plus précises (joy !), 410>610, écran tactile, vibreur (mais perte de l’option parcours et du graphique cardio !). Là on a beaucoup d’améliorations techniques d’un coup, certes déjà vues ailleurs, mais rarement rassemblées dans une seule montre.

-si certaines fonctions ont déjà été vues ailleurs, elles semblent ici plus développées. Donc il faudra voir en pratique si elles sont pertinentes pour la progression.

Les interrogations

Visuellement, l’écran rond, c’est sympa pour une montre, mais ça sent surtout l’écran carré avec un bon pourtour pour l’afficher rond. Donc pas mal de place perdue je trouve ! Maintenant, les montres à écran carrés, c’est souvent plutôt moche. Et le look général de la 620 est quand même NETTEMENT plus sympa que les antiques 305, 405 et 410, et la montre est moins épaisse et lourde. A tester sur mon magnifique poignet.

Il manque quelques fonctionnalités certes plus typées traileurs, mais qui étaient bien sympathiques : plus de « retour au point de départ » (sympa quand on est un peu perdu en forêt pourtant !), plus de suivi de parcours (pas seulement utile aux traileurs pourtant, qui ne s’est jamais perdu en ville aussi ? :). Garmin préparerait-il une gamme trail ?

S’il y a beaucoup d’améliorations techniques, le prix a aussi bien enflé. Prévue à 400€ / 450€ sans / avec la ceinture cardio. C’est en ligne avec Suunto sur sa Ambit 2s. Mais les améliorations justifient-elles l’inflation du prix comparée à la 610 ? Bonne question ! Le geek répondra vite oui. Pour les autres, c’est à discuter !

Et la Garmin 220 ?

On parle de vrais geeks ici monsieur. Le vrai geek veut TOUTES les fonctions. Ouais, même s’il tape 50′ au 10km. Parfaitement. Donc, la 620.

Mais sinon, t’as pas des raisons plus originales pour qu’on la considère ?

Si. Garmin n’est pas Décathlon. Sur leur site, les coureurs ne talonnent pas comme des barbares. J’aime bien leur foulée. Et ils transpirent. On dirait de vrais coureurs. +1 Garmin !

Et jolies photos des montres prises avec un objectif à grosse ouverture sur le site ! J’aurais fait pareil (mais sans incruster un peu de travers l’affichage par contre ;). +2 Garmin  ! Tiens d’ailleurs, j’en ferai moi aussi.

11 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. Ahhhh c’est terrible de me faire ca au moment ou je dois rendre un gros dossier.
    Je me sens conquis par ta description du vrai geek en 50′ sur 10 km. Mais mamamilla ca coûte cher ce petit bijou !
    J’ai adoré la geek-vidéo !

  2. Pourquoi j’ai acheté ma 910 y’a 1mois et demi, ça c une montre de Geek, mais bon je suis aussi monsieur + donc la 910 me convient parfaitement.
    par contre j’en connais un qui va pas résister longtemps

  3. Entre les stats sur l’oscillation du corps, les footprints et la publication en temps réel des datas de la course je pense que les jours de mon antique Forunner 110 sont comptés !

    Par contre niveau prix je pense que tu es bon car elle est à 400$ aux US en précommande et en général la politique de prix de Garmin fait que l’on retrouve les articles au même prix € en europe soit du coup 400€ (sans la ceinture cardio).

  4. Ça devient un peu inaccessible leur histoire, déjà y’avait un sacré bond tarifaire entre la 410 et la 610, là, 400€, faut arrêter. C’est le prix de mon téléphone. Et lui, il téléphone, il prend des photos, des vidéos, me guide via GPS performant, va sur Internet, m’offre X mille applis qui font grosso modo le taf d’une montre donc stop quoi.
    Le souci c’est qu’il manque, je trouve, une montre « moyenne gamme » qui permette de programmer des entraînements de manière souple, précise, entièrement personnalisée mais qui ne coûte pas un bras à cause d’une ribambelle de fonctionnalités que 5% des utilisateurs utilisent réellement (vous autres, geeks coureurs). Voilà. Bon alors je te dis ça à toi, ça n’a pas trop d’intérêt. Mais ça faisait longtemps que j’avais pas laissé un GROS commentaire de 15 pages !

    • La 220 propose pas de mal de choses quand même, y compris les entraînements personnalisables, et les écrans sont aussi paramétrables. On est en gros proche de la 405 / 410. Ils ont plus ajouté un haut de gamme que pousser les tarifs en fait. Et c’est aligné sur ce que fait Suunto. De là à dire que c’est justifié, j’aimerais avoir le produit en main pour dire ! Les Suunto ont l’air super costaud et on de la gueule je trouve. Je ne suis pas sûr que les Garmin soient aussi costauds, j’attends de voir.

      Mais il y a des choses en moins sur la 220 (et sur la 620 !) que je trouve vraiment dommage : pas de « retour au point de départ », alors que je trouvais ça très bien si on se perd un peu en forêt. Pas de suivi de parcours (ça avait déjà sauté sur la 610…). Je me demande s’ils ne préparent pas plus de montres typés trail pour concurrence Suunto ! (type Fenix plus orientée coureurs).

  5. Rétrolien : le futur du cardio par Garmin : un coach dans votre montre | Jaife

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d'une *.