Allez, tous ensemble: ouaaaaaaah !!!

J’imagine bien que vous attendez tous des nouvelles du Captain CAP, qui est parti incognito en Auvergne faire un stage intensif en basse altitude. Il se prépare secrètement pour le Paris Versailles, en enchaînant des séances qui a n’en pas douter vous feront rêver. Mais il faut faudra patienter un peu plus, votre super héros favori étant fort occupé, entre ces entraînements intensifs, les apéros bière / pâté du coin et autres repas truffade / pavé de Salers, et les projets de la Ligue des Gentils Runners Ordinaires. Mais pour vous faire patienter, et en réponse à l’article Appel à témoin, une magnifique photo de votre idole.

Alors certes, on ne peut pas dire que je sois très net, mais il faut dire que je tapais alors mon 3ème km le plus rapide de l’histoire (enfin… mon histoire). Autant vous dire qu’aucun appareil photo moderne n’est encore capable de me photographier net.

Mais là n’est pas la question. Regardez bien, le pied avant. Pas de gros talonnage de bourrin. Pas de labourage de bitume. Pas de cassage de genou. La foulée est fluide, alerte, racée, aérienne, malgré la bonne grosse montée de bourrin à travers la campagne. Même dans l’effort, votre super héros sait vous faire rêver ! Ne me remerciez pas. A bientôt pour un compte rendu complet du séjour en montagne.

Quelle foulée ! Miladiou !

Quelle foulée ! Miladiou !

14 commentaires

    1. Tiens d’ailleurs, laisse moi deviner : ça remonte pas, c’est ça ? J’avais déjà essayé d’observer un peu ça (tout seul, pas évident !), je pense que je remonte pas le talon assez haut, je dois avoir des ischios de minimes. Toi qui est un puriste de la foulée, tu préconises quoi ?

  1. Roooooo, comme elle le défend son captain CAP !… 😉
    A l’arrière, c’est bon aussi mais, même si c’est pas évident de juger sous cet angle, il me semble que tu te sers un peu trop de ton mollet pour te propulser avec ta pointe de pied (jambe trop tendue et cheville dépliée) => éprouvant pour le mollet (et peut être un peu trop d’oscillation verticale ??)
    Mais bon, prend ce commentaire de pose runner avec des pincettes :-p

    1. Attention, j’étais à 16 ou 17 km/h en descente ! C’est pas forcément ma foulée naturelle, mais je pense que tu as raison. J’ai pas l’impression de remonter assez, et vu mes douleurs aux tendons, ça peut venir de cet effort. Il faudrait un peu travailler à remonter les talons derrière peut-être, pour avoir un cycle plus ample. Ça se travaille d’une façon particulière, monsieur pose? 🙂 en sachant que j’ai jamais vraiment cherché à appliquer une méthode particulière, je suis juste en pose à plat, avec une fréquence relativement élevée (175 je pense, j’atteins pas 180). Mais faudrait que je refasse une vidéo surtout! J’en ai une jamais mise en ligne de mars de mémoire. Faudrait que je regarde. La remontée derrière est fonction de la vitesse ?

    1. Sinon j’ai regardé ton article, et je pense que je suis plutôt pas trop mal sur le point 1, correct sur le 2, laxiste sur le 3. Je vais voir les vidéos, y a que ça de vrai. Mais je suis pas super optimiste sur ma remontée de talon sur l’arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *