[Test] Motorola MotoActv

Encore un gadget vous allez me dire ? Oui, Pasaprèspas c’est un blog de geek, il faut bien le reconnaître. Et dans la jungle des chronos cardios GPS, il est un peu difficile de trouver son bonheur. Donc quoi de plus naturel que de chercher à aider son prochain en essayant un peu tous les types de montre ? (ah, j’entends une voix féminine me dire « ouais c’est ça, t’avais juste envie d’un nouveau truc »). Bref, passons. 

Un concept unique

Qu’apporte Motorola au petit monde de la course à pied ? Il y a déjà plusieurs marques en concurrence (Garmin, Suunto, Timex, Decathlon…), et l’on remarque depuis quelques années l’émergence des solutions en ligne pour partager ses entraînements et se faire son réseau social de course à pied. Les plateformes en question sont soit gérées par les fabricants de matériel (comme Garmin, ou le petit nouveau Nike), soit indépendantes des fabricants (voir toutes les applications pour smartphone, Endomondo et autres).

Motorola entre dans la danse en cherchant à taper un peu partout à la fois. Leur MotoActv est en effet un produit unique à l’heure actuel, car il regroupe :

-chrono compatible avec tous les accessoires classiques (cardio, podomètre, capteur de vélo)
-GPS
-publication en ligne de ses entraînements avec partage et autres services associés (plans d’entraînement, gestion d’objectif, challenges, etc…)
-baladeur MP3 & radio
-compteur d’activité journalière (calories et pas) à la Nike Fuel
-écran tactile, support des périphériques bluetooth, wifi, cartes Open Street Map…

Bref, Motorola apporte son expérience des smartphones en customisant Android dans une optique sportive. Ne venant pas vraiment du monde du sport, le résultat est-il convaincant ? Tient-on là la montre ultime ?

Une intégration très poussée

Le principal avantage de la MotoActv est bien sûr cette intégration unique d’un grand nombre de fonctionnalité. Tout n’est sûrement pas encore exploité au maximum des possibilités, mais il y a déjà beaucoup d’idées originales et intéressantes :

-le baladeur peut vous proposer les chansons sur lesquelles vous êtes le plus rapide. La pertinence est à vérifier, mais l’intégration des choix musicaux dans les rapports de course est une idée sympathique. Maintenant est-ce vraiment utile ? Mais on se plaît déjà de ne plus avoir qu’un seul appareil à utiliser, même si le fil reliant la montre au casque n’est pas des plus agréables (essayé en passant dans la manche, et en remontant dans le dos).

-le site de  Motorola, s’il manque encore cruellement de traduction française correcte, est assez riche pour une première version. On y trouve même des idées assez sympathiques, comme des plans d’entraînements pré fabriqués, la possibilité de programmer un test de performance pour customiser ces plans justement, des tas de défis pour se motiver (sur son poids, la fréquence de ses sorties, ses kms, des challenges avec des amis…).

-vous pouvez faire annoncer les informations de votre choix dans le casque à intervalle régulier. Inutile donc de regarder l’écran, vous aurez votre allure  tous les kms. Ou bien simplement taper sur la montre et avoir les infos de votre choix. Il n’est pas toujours évident de lire les infos sur une montre, donc c’est assurément un gros plus.

-la montre peut vous signaler vos appels et textos si vous la reliez à votre smartphone. C’est un peu gadget, inutile en course à pied, mais pour peu que vous ayez une oreillette bluetooth, vous pouvez même répondre directement à partir de la montre.

Différence avec la concurrence

On ne va pas dresser la liste complète des fonctions, vous avez bien compris qu’on tient là une montre très complète. Donc comment choisir entre les Garmin / Suunto / Timex / Polar et cette montre ?

Les points critiques selon moi :

  • La montre n’est pas étanche sous l’eau, donc toi l’ami triathlète, passe ton chemin !
  • Montre très polyvalente, peut couvrir beaucoup de sports différents
  • Niveau d’utilisation également assez complet : le débutant profitera des fonctions de conseil et de la musique par exemple, le geek des fonctions high tech, et le coureur chevronné des possibilités très complètes d’entraînement (fractionné, planification précise, suivi du poids, etc…).
  • Le produit sent un peu trop la première incursion dans le domaine. Il manque de la finition sur plusieurs petits détails. Motorola va-t-il persévérer ? C’est une question très importante avant d’investir.

Les +

  • Le couteau suisse de la montre de sport
  • Prix très acceptable
  • Peut se porter au poignet, en brassard, ou clippé (via des accessoires optionnels)
  • Compatible avec tous les accessoires ANT+
  • Stats vocales customisables, c’est très sympa pour ne pas trop regarder sa montre.
  • Un casque est fourni avec, et  avec de nombreux embouts.
  • Ecran couleur très lisible même en plein soleil
  • Tenue en batterie très correcte (les MAJ de la montre ont bien amélioré cet aspect depuis sa sortie)
  • Capte le signal GPS très vite, bien plus qu’une Garmin 405 par exemple
  • Détermine vos zones de travail cardiaque automatiquement après vous avoir fait faire un test d’endurance.
  • Permet de visualiser facilement les zones cardiaques utilisées pendant une sortie (en live, ou sur ordinateur ensuite).
  • Fonction calories estimées / podomètre permanent pour voir votre activité sur la journée
  • La montre peut donner des conseils (« pensez à vous hydrater ») ou des encouragements (« bravo, vous venez de battre vos records de durée de course »).
  • Synchro automatique par wifi. Rentrez chez vous, et quelques heures plus tard, tout est en ligne sans rien à faire. Les plus geek feront même la synchro manuellement via leur smartphone. Plus de cable ou d’ordinateur nécessaire, c’est très appréciable. Inversement, on peut planifier son entraînement facilement sur n’importe quelle ordinateur, et synchroniser son planning via wifi.

Les –

  • La marque MotoActv est-elle pérenne ?
  • Une traduction complète serait la bienvenue, les commentaires audios sont souvent en anglais prononcé à la française… Quasiment incompréhensible. Le site web n’est pas non plus entièrement traduit en français.
  • Il faut acheter la ceinture cardio séparément, pas de kit. Mais une ceinture Garmin fera l’affaire par exemple.
  • L’auto-lap vocal ne s’interrompe jamais. Il se déclenche au début, et n’est jamais réinitialisé, même à un début de fractionné. C’est dommage, les montres Garmin se réinitialisent au début de chaque fractionné par exemple, c’est moins perturbant (inutile d’avoir son allure sur un km qui contient à la fois de la récup et de la vitesse…).
  • Le casque n’est pas hyper confortable.
  • Impossible d’exporter toutes les données des entraînements (il manque les intervalles actuellement, même si on peut exporter dans plusieurs formats : CSV, GPX).
  • Le bouchon pour la prise casque : comment ne pas le perdre ? On se le demande bien !
Bilan
Date
Le produit
Motorola MotoActv
Ma note
31star1star1stargraygray

3 commentaires

  1. Bonjour,

    J’ai eu cette montre comme cadeau de noël (j’avais deja une montre Garmin 310XT et je crois que je vais vite la reprendre).

    Pour moi le gros + de cette montre c’est la synchro Wifi automatique (c’est vraiment ce qui manquait sur les autres montres) mais malheureusement j’ai surtout envie d’ajouter encore des – (moins) dans ta liste… A savoir

    – Une autonomie abominable (quelques heures si exercices et 2 jours en simple montre mais avec tout en veille)
    – Impossible de supprimer un exercice directement sur la montre (il faut d’abord passer par le site)
    – Un site joli mais vraiment pas génial et pas souple du tout (a l’image de garmin connect)
    – Aucun sons ou vibrations possibles (alarme dépassement cardio, minuteur, alarme etc.)
    – Le bouchon casque (Mdr sur ton commentaire c’est tout a fait cela, perdu le premier jour dans mon salon)
    – Pas de fonctions (désactiver le Wifi) pour ceux qui gardent la montre au poignet la nuit
    – Pérennité de la marque Motoactv (c’est mal parti)

    Bon, je m’arrête ici, sinon on va croire que je suis un chtouilla négatif. Ma conclusion est qu’il vaut mieux un appareil un peu moins gadget mais dans une marque deja bien spécialisée (même topo pour les voitures, les frigidaires, les téléviseurs, les ordinateurs etc.)

    Maintenant, le prix ayant considérablement baissé, ça pourrait faire un cadeau sympa a une personne (légèrement geek comme moi) qui marche ou cours un peu de temps en temps. Il y a même une catégorie  »vélo elliptique ». Mais, n’offrez pas cette montre a un triathlete ou un marathonien (ce n’est pas mon cas) pour des raisons d’autonomie et d’étanchéité.

    Bonne journée a vous.

  2. Oui globalement, tu n’as pas tort hélas. L’autonomie n’est pas si mauvaise avec les bons réglages. Mais on ne devrait pas avoir à bien comprendre et connaître les réglages pour obtenir une autonomie de plusieurs heures (je pense qu’en réglage marathon, on peut tenir facilement plus de 3 heures, et sûrement plus de 4).

    C’est un premier modèle qui ouvrira la porte à bien d’autres (mais pas forcément chez Motorola…). Dans quelques années toutes les montres sauront faire ce que celle ci fait, et en mieux. En attendant, tu as raison, pour ceux qui veulent du matériel sérieux et pérenne… Il vaut mieux rester chez Garmin & Co.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *