Le runningeek est de retour

Dès le retour à l’entraînement, le runningeek ne peut s’empêcher d’aller essayer les nouvelles chaussures qu’il a trouvé à prix d’or pendant les soldes. Oui, vous croyez qu’il n’y avait que les femmes qui font les soldes ? Non, le sportif aussi aime chercher la bonne affaire afin de compléter sa collection pourtant déjà très fournie en matériel de course.

Oui, vous savez bien, vous, le runningeek, cette étagère, avec sa pile de t-shirts de course allant du très moche (pour faire de la peinture) à vos chouchoux (Finisher et autres courses où vous en avez bavé), vos cuissards/corsaires/collants d’été, hiver, compression, vos petits accessoires sympas (le bandana, le tour de cou, le brassard, le porte gourde), et bien sûr, trônant fièrement dans votre meuble à chaussures, votre collection de chaussures de course. Les chaussures de route, les chaussures de trail, les « bi », les légères, les lourdes, les vieilles, les neuves. A l’arrivée de chaque paire, vous avez droit à un sympathique discours d’accueil de votre moitié : « QUOI ??? Encore une paire de chaussures ?? Mais t’en as pas assez ? » vocifère-t-elle, les pieds solidement plantés devant son meuble à chaussures contenant à peine plus d’une quarantaine de paires.

L’arrivée des soldes a permis à votre coureur favori de fureter sur internet à la recherche d’une bonne occase. Non pas qu’il ait vraiment besoin d’acheter une paire de plus. Mais après avoir lu beaucoup de commentaires positifs, comment ne pas se laisser tenter par une paire de Skechers GoRun à 40€ ?

« Des quoi ?!? » allez vous me dire. « Skechers » ? C’est une marque de chaussures pour enfants ça non ? Certes. Mais un petit nouveau dans le monde des chaussures de running, et qui semble très sérieux dans sa démarche. Après avoir débauché un des créateurs de la Nike Free Run, ils se lancent dans le créneau des chaussures « mi-minimalistes ». Donc en attendant un test complet, voici les premières impressions :

Dimanche, on l’a joué prudent en faisant son premier 10km en Asics Cumulus 12, en 59:27, sans chercher à dépasser le 10km/h. Malgré quelques petites écartades, c’est tenu, avec des jambes encore un peu dures. On finit par se sentir vraiment bien au bout de 9km en demi en fait… Dure la reprise au niveau des sensations !

Le mardi, on retourne en forêt pour essayer les GoRun, le tendon d’Achille semblant parfaitement en forme. Ces chaussures très particulières ont un talon plus bas que le milieu du pied. L’effet se fait déjà sentir en marchant (pas vraiment agréable), mais s’estompe pour peu que l’on court bien sur le milieu du pied. L’absence de talon ne se fait jamais vraiment sentir, tandis que la légèreté et la souplesse des chaussures donnent des sensations plaisantes. Au final après 9.1km en 51:20, les premières impressions sont très bonnes. Reste à tester un peu plus longuement ce premier essai remarqué de la marque.

Et bien sûr, d’autres tests vous attendent dans les prochaines semaines, pour découvrir toujours plus d’accessoires et autres matériels incapables de vous faire courir plus vite, mais carrément cools !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *